Facebook veut placer des émoticônes à côté du bouton « J’aime »

Est-ce le bouton de type « J’aime pas » que Mark Zuckerberg évoquait il y a quelques semaines ?

Facebook button

Il y a quelques semaines, le PDG de Facebook avait annoncé que le réseau social travaille sur une nouvelle alternative au bouton j’aime.

L’idée de Mark Zuckerberg n’est pas de proposer un bouton qui permettrait aux utilisateurs du réseau social de faire du downranking, mais plutôt de proposer à ceux-ci une alternative au bouton j’aime qui permettrait par exemple d’exprimer de l’empathie par rapport à un post.

Mais il semblerait que le numéro un des réseaux sociaux ne travaillait pas sur un seul bouton mais sur plusieurs : des émoticônes placés à côté du bouton j’aime qui permettent d’exprimer des « réactions », comme de la tristesse ou encore de la colère.

Engadget Me gusta

Au moment où cet article est rédigé, Facebook n’a pas encore annoncé cette fonctionnalité sur son blog officiel. La capture d’écran ci-dessus a par exemple été partagée par le site espagnol d’Engadget.

D’après de nombreux médias techno, cette fonctionnalité, appelée « réaction », serait testée par Facebook en Espagne et en Irlande.

A l’instar du bouton j’aime, ces émoticônes peuvent être utilisés par les membres de la communauté qui y ont accès pour réagir à une publication et les clics seront comptés.

Mais pour le moment, rien n’a été officiellement confirmé par Facebook. On ne sait pas non plus pendant combien de temps celui-ci compte tester cette fonctionnalité avant de la déployer sur plus d’utilisateurs.

On notera aussi que quelques jours après l’annonce d’une alternative au bouton j’aime par Mark Zuckerberg, le site The Next Web avait découvert qu’en décembre, Facebook a demandé un brevet pour un système similaire à cette fonctionnalité « réactions ».

Facebook Patent

Sinon, ceux qui utilisent l’outil Slack auront certainement une sensation de déjà-vu.


Nos dernières vidéos