Facebook Workplace: un an après, cela à l’air de plutôt bien fonctionner !

Voilà déjà un an que Facebook a lancé sa version pro et payante de Facebook Workplace et il semble que le réseau social ait frappé juste, puisque le premier bilan est non seulement encourageant, mais démontre aussi que les entreprises éprouvaient un réel besoin dans ce domaine.

C’est en effet en octobre 2016, que Facebook Workplace a été lancé par la firme de Mark Zuckerberg pour s’inscrire dans le monde professionnel, en réponse au rachat de LinkedIn par Microsoft. Un an après, le bilan est plus que positif et 14000 entreprises sont déjà clientes de la solution collaborative, parmi lesquelles on peut notamment évoquer Walmart par exemple ou si l’on veut des grands noms français: Club Med, Danone ou Century21.

Worplace de Facebook connait une jolie progression pour sa première année

Chez le cabinet d’analystes 451 Research, on explique ce phénomène : « Slack a connu une croissance phénoménale bien que la solution soit très récente. Si vous regardez la totalité du marché potentiel, les différents acteurs ont simplement commencé à gratter la surface. Cela signifie que le marché va continuer à croître ». Facebook cherche justement à profiter de cette niche.

Pour ceux qui n‘auraient jamais entendu parler de Workplace, il s’agit d’une solution offrant la possibilité de communiquer à tous les employés d’une même société, depuis l’interface de Facebook, mais également de se connecter et de partager des informations. Il est en effet possible de partager des photos, des documents, de planifier des réunions, des évènements dans un agenda collectif, etc. Les chats peuvent être aussi bien publics via le feed de l’entreprise, que privés entre deux ou plusieurs collaborateurs.

Cette solution collaborative apporte simplicité, confiance et permet surtout de respecter facilement les règles de sécurité de l’entreprise, en évitant que certains employés utilisent des solutions pas toujours adaptées en termes de sécurité au sein de l’entreprise. Facebook a en effet intégré un très important volet sécurité, protection et détection des menaces sur sa plateforme. Notons que même si Facebook utilise la même interface, le réseau social et Workplace ne sont absolument pas interconnectés entre eux, impossible pour un collègue d’avoir accès au profil Facebook, les deux outils sont distincts.

Workplace est donc devenu le concurrent direct du leader du moment à savoir Slack, qui pourrait bien se faire dépasser rapidement par Facebook et ses deux milliards d’utilisateurs. D’autant plus, que la solution du réseau social est nettement moins onéreuse. Workplace propose 3 dollars par utilisateur pour les sociétés avec moins de 1000 utilisateurs actifs par mois, 2 dollars par utilisateur pour 1001 à 10.000 utilisateurs actifs et 1 dollar par utilisateur pour plus de 10.000 utilisateurs actifs. Slack de son côté propose une version gratuite, mais bridée ou 6,67 dollars par utilisateur et par mois.


Nos dernières vidéos