Suivez-nous

Réseaux sociaux

Faux traitements contre le Covid : Twitter et Instagram sont des terrains de jeu pour les escrocs

Une étude américaine permet de mieux comprendre l’ampleur de ce phénomène.

Il y a

  

le

 
iPhone réseaux sociaux Facebook Twitter WhatsApp Instagram
© Pexels / Tracy Le Blanc

La pandémie de Covid-19 et toutes les peurs qu’elle engendre représente un terreau idéal pour les escroqueries. De nombreuses personnes mal intentionnées en profitent en effet pour commercialiser des médicaments censés guérir de la maladie, sans qu’aucune preuve réelle de leur efficacité n’ait été apportée. Dès le mois de février, Amazon a donc pris la décision d’interdire la vente de plus d’un millions de produits destinés à soigner le Covid-19.

Le coronavirus est la thématique idéale pour les arnaques

Cela n’a pas empêché ce juteux business de continuer de prospérer. La promotion de ces articles s’effectue d’ailleurs souvent via les réseaux sociaux. Pour tenter de mieux quantifier ce phénomène, des chercheurs de l’Université de Californie à San Diego ont mené une large étude. À l’aide d’une intelligence artificielle, ils ont scanné des 6 millions de tweets liés au Covid-19 sur la période allant du 3 mars au 11 avril, ainsi que 200 000 publications Instagram sur le même sujet diffusées entre le 5 février et le 7 mai.

Leur algorithme d’apprentissage automatique a ensuite été en mesure d’isoler 1271 tweets et 596 publications Instagram jugés suspects. Il s’agissait notamment de remèdes tels que des plantes médicinales supposées améliorer l’immunité contre le virus. De nombreux tests n’ayant pas la moindre fiabilité étaient par ailleurs proposés. Ils étaient particulièrement prisés car il était très difficile de se faire dépister en début de pandémie.

Le coronavirus serait donc un passage obligé pour les escrocs à en croire Timothy Mackey, un des auteurs, interrogés par Forbes : «  Si vous êtes un cybercriminel et que vous êtes un fraudeur, vous ne pouvez pas ne pas être impliqué dans la fraude liée au Covid ».

Twitter et Instagram ne sont pas les seules plateformes à être touchées par ces problèmes. Récemment nous vous parlions de ce rapport de la société de cybersécurité Tenable consacré à TikTok. On y apprend que le réseau social chinois est la cible d’arnaques diverses parmi lesquelles du dropshipping et de faux remèdes.

Tik Tok
Par : TikTok Pte. Ltd.
4.6 / 5
7,6 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests