Festival Pocket Films, première

Festival pocket films« LES 7, 8 ET 9 OCTOBRE 2005, LE FORUM DES IMAGES ORGANISE EN PARTENARIAT AVEC SFR, LE PREMIER FESTIVAL CONSACRE A LA REALISATION ET LA DIFFUSION DE FILMS AVEC TELEPHONE MOBILE. AU PROGRAMME : LES ENJEUX DES IMAGES DE DEMAIN ».
Voilà une initiative qui me plait bien, même si elle existe déjà depuis plusieurs années ailleurs…

Festival pocket films« LES 7, 8 ET 9 OCTOBRE 2005, LE FORUM DES IMAGES ORGANISE EN PARTENARIAT AVEC SFR, LE PREMIER FESTIVAL CONSACRE A LA REALISATION ET LA DIFFUSION DE FILMS AVEC TELEPHONE MOBILE. AU PROGRAMME : LES ENJEUX DES IMAGES DE DEMAIN ».
Voilà une initiative qui me plait bien, même si elle existe déjà depuis plusieurs années ailleurs…

Maintenant j’ai quelques réserves sur le fait qu’un vidéophone puisse devenir véritablement un outil de création artistique. Non pas pour des question de qualité d’image – les téléphones vidéo de dernière génération commencent à générer de la vidéo de qualité intéressante, et ça va probablement évoluer très vite dans les mois qui viennent – mais plutôt en termes d’adéquation avec l’essence même du message artistique, qui à mon avis s’inscrit plutôt dans la réflexion et la narration que dans l’immédiateté (qu’est-ce que j’en fais des belles phrases).
Autrement dit je ne suis pas certain que le support soit adapté au message.
En effet, autant je crois à des formes d’application du vidéophone dans des contextes de reportage pour les non-reporters (on appelle ça du journalisme-citoyen en blogolanguage), autant je ne vois pas trop l’avantage d’utiliser son téléphone pour shooter un petit court-métrage un tant soit peu scénarisé. En tout cas moi je prendrais plutôt mon camescope DV dans un tel cas de figure.
En revanche, je pense que les vidéophones ont un débouché énorme dans une autre forme d’expression artistique :
– le cul amateur
– Vidéogag
🙂

Le Festival Pocket Films


Nos dernières vidéos

Répondre