Le fil d’actualité de Google pourrait faire de l’ombre à Facebook et Twitter

Il y a même un bouton follow pour s’abonner à certains sujets.

Google n’a peut-être pas réussi à faire décoller proprement Google+, mes la firme de Mountain View n’a cependant pas abandonné l’idée d’attirer une partie de l’audience des réseaux sociaux via ses autres produits.

Aujourd’hui, elle lance son nouveau « feed » ou fil d’actualité sur l’application mobile Google. Comme Facebook ou Twitter avec leurs fils d’actualité, Google proposera donc un flux de liens personnalisé en fonction des centres d’intérêt de l’utilisateur.

Les réseaux sociaux utilisent les interactions et les abonnements de leurs utilisateurs pour personnaliser les fils d’actualité.

Quant à Google, il va surtout utiliser les historiques de recherche ainsi que les interactions sur les produits tels que YouTube et Gmail afin de personnaliser ces flux d’informations.

Quels sont les types d’informations qui vont défiler sur le feed de Google ?

« Lorsque le monde et vos intérêts changent, votre feed continuera d’évoluer avec vous. Vous remarquerez que feed reflètera également votre niveau d’intérêt pour divers sujets, par exemple, si vous êtes un passionné de photographie, mais que vous êtes désinvolte pour la forme physique, votre flux reflètera cela », explique Shashi Thakur, VP (Engineering) chez Google.

En substance, ce sera un peu comme le fil d’actualité Facebook ou Twitter, mais avec seulement des liens et des vidéos. Pas de publications d’amis.

Et Google ne se contente pas de trouver ce qui vous intéresse via vos historiques. Dans les résultats de recherche, Google mettra également un bouton « follow » qui permet de suivre un sujet.

Certains types de résultats sur Google, comme les films, les équipes sportives ou les groupes de musique, auront droit à ce bouton. Sur le fil d’actualité, cela aura un effet équivalent de suivre une page Facebook ou un compte Twitter.

Pour accéder à ce flux d’informations personnalisé, il suffit d’ouvrir l’application Google sur iOS ou Android, puis de glisser vers le bas.

Mais pour le moment, la nouvelle fonctionnalité n’est disponible qu’aux Etats-Unis. Elle devrait cependant débarquer dans d’autres pays d’ici quelques semaines.

Après, il est à noter que ce n’est pas la première fois que Google prend des airs de réseaux sociaux. En effet, la firme de Mountain View permet déjà à certaines célébrités de « poster sur Google », comme elles le feraient sur Twitter, Facebook ou Instagram.

En tout cas, si ce fil d’actualité devient populaire, Google aura une nouvelle source potentielle de revenus publicitaires.


Nos dernières vidéos

Répondre

Send this to a friend