Fin de l’exclusivité sur la diffusion de l’iPhone : Orange fait appel de la décision

Orange n’aura pas tardé à réagir officiellement, par la voie d’un communiqué de presse qui vient de m’être adressé. Chez Orange il semblerait que la pilule soit un peu amère, et on peut le comprendre, vu l’investissement humain et financier mobilisé dans le partenariat avec Apple : « Orange prend acte de la décision du Conseil

Orange n’aura pas tardé à réagir officiellement, par la voie d’un communiqué de presse qui vient de m’être adressé. Chez Orange il semblerait que la pilule soit un peu amère, et on peut le comprendre, vu l’investissement humain et financier mobilisé dans le partenariat avec Apple :

« Orange prend acte de la décision du Conseil de la Concurrence et fera appel de celle-ci devant la Cour d’Appel de Paris.

Orange constate que cette décision place la France dans une situation radicalement différente de celle qui prévaut en Allemagne, aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Espagne notamment. Orange rappelle que le lancement de l’iPhone en France repose sur un partenariat industriel pour lequel Orange a particulièrement investi en permettant à un grand nombre de Français de bénéficier de services innovants à des prix attractifs. Grâce à son ergonomie et son écran de grande qualité, l’iPhone associé à des forfaits Orange particulièrement adaptés propose une expérience réellement nouvelle et a contribué de manière déterminante à l’émergence de l’Internet mobile en France, ce qui bénéficie à l’ensemble du marché.

La décision du Conseil de la Concurrence remet en cause les efforts consentis par Orange pour développer les usages haut débit mobile en France. Il est d’ailleurs paradoxal que l’opérateur ayant le plus de retard dans le déploiement de son réseau 3G soit à l’initiative de cette plainte. On notera également qu’il lui a fallu attendre plus d’une année après le lancement de l’iPhone pour demander ces mesures conservatoires supposées urgentes et qui interviennent en pleine période commerciale de fin d’année. Orange note que le plaignant, au lieu de livrer réellement une concurrence par les mérites, a de façon systématique recours aux autorités administratives indépendantes, pour conforter des situations privilégiées ou freiner des innovations marketing et commerciales de ses concurrents.

La décision de ce jour est grave. Elle remet profondément en cause l’économie du marché et notamment les partenariats entre opérateurs mobiles et constructeurs au service des consommateurs et de l’innovation. Le Conseil de la Concurrence parait vouloir limiter toute exclusivité à 3 mois ; une telle limitation ne permettra plus de justifier les investissements consentis, par exemple, par Orange, pour le déploiement de l’iPhone. Ces investissements techniques et commerciaux ont permis de mettre à disposition du plus grand nombre un nouvel outil et de développer les applications innovantes de l’Internet mobile.

Cette décision structurante, prise avant examen au fond, à l’occasion d’un débat sur des mesures conservatoires, risque malheureusement d’avoir de lourdes conséquences sur le fonctionnement du marché, sur le bénéfice des consommateurs ainsi que sur la situation déjà affaiblie des équipementiers et de leur industrie amont.

Après un an d’exploitation de son partenariat exclusif, Orange a vendu à date plus de 150 000 iPhones de première génération et plus de 450 000 iPhones 3G. »

Communication de crise ? Toujours est-il que, sur la forme, et vu de ma fenêtre de petit blogueur, j’apprécie la réactivité d’Orange et le fait que les blogs soient considérés sur un pied d’égalité avec les autres médias quand il s’agit d’affirmer publiquement une prise de position tranchée.


Nos dernières vidéos

29 commentaires

  1. moi j’adore le couplet sur les investissements réalisés pour déployer l’internet haut débit… mais tiens, çà me rappelle qu’Orange bride encore la 3G… damned… dans quel monde sommes nous!

  2. 3mois c’est pas mal, 3ans d’exclu c’est n’importe quoi. Je suis content que la stratégie Orange/Apple sois stopper par le conseil de la concurrence. Il est vrai que c’est très dommage que BT porte plainte que le 11 décembre 2008 et non dès 2007!

  3. Je trouve l argument de leser les industriels tire par les cheveux…
    Si Apple n arrose plus son iPhone par une strategie marketting d exclusivite il fera comme les concurrents sur le meme pied d egalite.

    Orange nous prends pour des buses…
    Quand on voit le cout de production de l iPhone, son cout de revient et le taux de rendement des abonnements datas/iphone, meme sans exclu ils sont plus que rentables.

    Pour info en Pologne Orange a aussi vu une partie de son exclu cassee il y a qq semaines.

  4. Si seulement, il pouvait même interdir les exclu temporaire de 3 mois.
    Histoire que les opérateurs se livre une bataille sur les offres et non les téléphones.

  5. « La décision de ce jour est grave. Elle remet profondément en cause l’économie du marché et notamment les partenariats entre opérateurs mobiles et constructeurs au service des consommateurs et de l’innovation. »

    Grave pour qui?

    L’économie du marché? Au détriment de qui?

    Les opérateurs et constructeurs de mobiles sont au service des consommateurs et de l’innovation?

    De qui se moque t-on?

  6. Par contre quand BT se réveille plus d’un an plus tard à la bonne période, c’est aussi se foutre de la gueule du monde! Je ne sais pas sur quoi ça débouchera, mais de toute façon, ce qui intéresse les opérateurs quels qu’ils soient, c’est de faire de l’argent. S’occuper des consommateurs, ça vient bien plus loin dans la liste des priorités…

  7. Effectivement il est drôle de noter de Bouygues Télécom à bien attendut que l’iPhone soit connu de tous et désiré par beaucoup pour faire cette demande, on peut penser qu’il veulent profiter de la publicité faite par Orange pour l’iPhone. Ensuite, éffectivement l’iPhone 3G est bridé chez Orange car il peut faire souffrir le réseau du premier opérateur mobile en France, on imagine alors les dégats sur le moins bon réseau 3G de France.
    Il est bon de rappelé que le gouvernement refuse d’accorder une license 3G à Free qui propose de baisser le prix de nos abonnements, mais celui-ci veut bien casser un contrat d’exclusivité pour permettre à bouygues télécom de vendre l’iPhone… c’est très très limite quand on pense que Mr Bouygues est un ami du président Sarkozy.
    Je ne pense pas que cette exclusivité est limité la concurrence car depuis qu’Orange possède l’iPhone, SFR fait de très nombreuses offres pour justement concurrencer l’iPhone, je félicite même SFR des innovations qu’ils mettent en place comme le SFR appstore, la SFR tablette internet etc….

  8. On comprend bien pourquoi les blogs à forte audience sont « traités sur un pied d’égalité » avec les autres médias puisqu’ici, ils trouvent un relais efficace de leur communication là où un média traditionnel, plutôt qu’une reproduction verbatim du communiqué, n’en aura publié que quelques extraits assortis de commentaires pas forcément maîtrisables.

  9. @biagi,
    Orange a fait sa pub essentielemment sur son exclu, pas sur le produit puisque Apple s est charge du buzz.

    Le bridage est toujours injustifie quand ce qui est facture l est « sans limite », que le reseau soit adapte techniquement ou non, ce dont je doute fortement et ou je verrai plutot une economie de bande passante pour limiter l usage Internet.
    La lenteur entrainant la lassitude et la sous-utilisation augmentant les marges nettes pour Orange.

    Je trouve aussi dommage que tu melanges une decision de justice attendue impartiale et desinterressee et la non-delivrance (non justiciee) d une frequence GSM par un organisme d etat.

    Je veux bien admettre que les lobby travaillent contre Free, mais ce parallele maladroit atteignant a l impartialite de la justice et donc aux bases de la democratie Francaise, cela me choque deja plus…

  10. vous parlez beaucoup d’orange et de bouygues et peu d’apple:

    je comprends pas qu’apple n’ait pas cassé avant son contrat avec orange vu qu’ils n’avaient pas obtenu les royalties qu’ils voulaient au départ, ils ont tout intérêt maintenant que iphone est connu et que la concurrence n’est toujours pas là à vendre le iphone à tous les opérateurs

    et orange innovant ? laissez moi rire, le principe même d’exclusivité freine la concurrence et donc l’innovation, cours de première année d’économie

  11. @pinkbOnO : Le Conseil de la concurrence comprend dix-sept membres. Ils sont nommés par décret, sur proposition du ministre chargé de l’économie, elle est ou l’impartialité ? si vous croyez qu’on vous veut du bien en cassant cette exclusivité…

    Aujourd’hui SFR propose beaucoup de chose très intérressante pour contrer Orange et son iPhone mais si demain ils ont l’iPhone, tout cela sera finit, on aura les mêmes forfait et les mêmes services chez Orange comme chez SFR.
    Et pourquoi bouygues na pas contre attaqué comme SFR avec des promos et des offres concurrentes ? pourquoi SFR na pas saisie le conseil de la concurrence ?

  12. Perso, quand je regarde NEO2, Illimithycs, ou Origami Star For Iphone, en engagement 12 mois, je ne vois pas le gain réel pour l’utilisateur moyen, sauf à être un TRES gros consomateur de téléphonie pure le WE …

    Si on commence à regarder les petites limites vicieuse (réseaux limité chez BG, mail limité au webmail chez SFR) je me dis que finalement, exclu ou pas, ce n’est pas BG qui fera de l’ombre, même avec un Iphone, à Orange.

    Quand à SFR, eux, ils font le mort, ayant également des exclu qui sauteront forcement si celle d’orange saute.

  13. Tiens…. je viens de recevoir un mail le Blackberry Storm en exclu chez SFR…. Que va faire Bouygues ? C’est du n’importe quoi cette décision !!!!

  14. Quel investissement humain pour orange?

    Les clients ont le choix entre 3 opérateurs, si orange à la meilleure offre il n’y a pas de raison de s’inquiéter pour eux et leur marché.

    La suite nous la connaitrons bientôt.

  15. Et personne ne parle d’Apple ! la pilule est amère du côté d’Orange, et pour cause : la vente exclusive de l’iPhone dans le réseau de l’opérateur national était sous condition. La décision (tardive, tiens ? comme c’est étrange !) du Conseil de la Concurrence est un coup de canif dans le contrat qui liait les deux, à grands renforts d’Euros d’ailleurs, car Apple n’a jamais fait de cadeau à son réseau de distribution et de vente (et je suis encore bien placé pour en parler d’ailleurs) 😉

  16. Pingback: [brève] Le buzz du jour: Orange perd l’exclusivité sur l’iPhone - WebSourcing.fr - Le Blog

  17. Pingback: iPhone 3G: Orange s’enfonce et se fiche de moi | Le5emeP.fr

  18. « Orange a particulièrement investi en permettant à un grand nombre de Français de bénéficier de services innovants à des prix attractifs. Grâce à son ergonomie et son écran de grande qualité, l’iPhone associé à des forfaits Orange particulièrement adaptés propose une expérience réellement nouvelle et a contribué de manière déterminante à l’émergence de l’Internet mobile en France, ce qui bénéficie à l’ensemble du marché »
    Faut pas nous prendre pour des cons non plus!

  19. Vous vous rappelez du Cartel des mobiles ?
    Bouygues et UFC y étaient pour quelquechose.
    C’est à se demander si Orange n’a pas « négocié » cette petite mise en scène avec Bouygues pour faire capoter une exclusivité qui lui coûtait bien trop cher.
    Le CdP est tellement « gros sabots » que j’ai du mal à croire qu’Orange soit déstabilisé avec cette perte d’exclusivité.
    Lisez aussi l’article de Mobinaute à ce sujet, il est très complet.
    Vous comprendrez pourquoi Orange aura bien des raisons de ne pas pleurer cette décision.
    Vous verrez aussi Apple d’un autre oeil.
    Le racket est interdit en France. Je crois qu’il en est de même pour la prostitution.

  20. « Orange rappelle que le lancement de l’iPhone en France repose sur un partenariat industriel pour lequel Orange a particulièrement investi en permettant à un grand nombre de Français de bénéficier de services innovants à des prix attractifs. »
    Pour info les prix des forfaits spécial iPhone au Royaume-Uni :
    http://www.o2.co.uk/iphone/paymonthly
    37 € pour 10 heures de communication, connections illimitées…
    Mais oui, Orange est persécuté par ses méchants concurrents, méchants, méchants, méchants !!!

  21. Autant aller chercher l’info à sa source : lisez le compte rendu de la décision du Conseil de la Concurrence. Si vous vous intéressez à la téléphonie mobile, c’est très instructif. Concernant la question de l’investissement d’Orange, le Conseil y répond à l’article 180 et suivants. Enfin, il est intéressant de constater que la fonction iPod de l’iPhone a beaucoup joué dans cette décision.

    http://www.conseil-concurrence.....08mc01.pdf

Répondre