Suivez-nous

Smartphones

Fin d’une époque : l’iPhone, c’est maintenant moins de la moitié des revenus d’Apple

La stratégie de Tim Cook, qui consiste à compenser la baisse des ventes d’iPhone en lançant de nouveaux services, semble déjà payer.

Il y a

  

le

 

Par

Batterie de l'iPhone
© Presse-citron

Pendant des années, le chiffre d’affaires d’Apple était très dépendant des ventes de l’iPhone, qui représentaient toujours plus de la moitié des revenus générés par la firme de Cupertino. Mais pour le troisième trimestre fiscal d’Apple, dont les résultats viennent d’être annoncés par celui-ci, la situation a évolué : les ventes de l’iPhone ont une part de moins de 50 % sur le total des revenus générés par l’entreprise durant ces trois mois.

Comme l’expliquent nos confrères de The Verge, il s’agit d’une première depuis 2012, car l’iPhone a toujours été le moteur d’Apple. Néanmoins la baisse des ventes de smartphones n’est plus vraiment une surprise, puisque ce phénomène est observé depuis quelques mois.

La surprise, c’est le fait que la baisse des ventes de l’iPhone a été plus ou moins compensée par les autres produits d’Apple, et par les services de la firme. D’ailleurs, si certains médias voient la situation actuelle comme un signal négatif, d’autres estiment que c’est la preuve que la stratégie de Tim Cook, patron d’Apple, est en train de payer.

Apple est-il en train de réussir sa diversification ?

Ayant anticipé le déclin des ventes d’iPhone, Apple a en effet commencé à miser un peu plus sur d’autres produits, et principalement les services. Il y a quelques mois, la firme a dévoilé de nouveaux abonnements payants pour les utilisateurs de ses gadgets, dont Apple News +, pour accéder à des magazines, et Apple TV +, un concurrent de Netflix avec des contenus originaux.

Pour son troisième trimestre fiscal, les revenus d’Apple ont augmenté de 1 % par rapport à la même période, l’année dernière. Mais les revenus provenant de l’iPhone sont passés de 25,99 milliards de dollars à 29,47 milliards de dollars en glissement annuel. La division consacrée aux services a généré 11,46 milliards de dollars et Apple aurait également observé une hausse des ventes de sa division dédiée aux objets connectés, notamment grâce aux AirPods.

« Il s’agit de notre plus gros trimestre de juin, grâce à des revenus record pour les services, l’accélération de la croissance de nos produits wearables, de fortes performances pour l’iPad et le Mac, ainsi qu’une amélioration significative des tendances de l’iPhone », se réjouit Tim Cook dans un communiqué de presse. « Ces résultats sont prometteurs dans tous nos secteurs géographiques et nous sommes confiants quant à ce qui nous attend. Le calendrier 2019 sera une période passionnante, avec des lancements majeurs sur toutes nos plateformes, de nouveaux services et plusieurs nouveaux produits ».

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. toto

    31 juillet 2019 at 10 h 55 min

    C’est quoi un ‘AidPods’ ?

    • Vincent Bouvier

      31 juillet 2019 at 11 h 22 min

      Merci pour la détection de la coquille, c’est corrigé !

  2. Tof

    1 août 2019 at 8 h 37 min

    Apple c’est fini. Plus de design ou alors moche, plus d’innovations, prix exorbitants. Ils nous prennent vraiment pour des cons. En attendant, les chinois montent…montent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests