Connect with us

Actualités

La fin des privilèges de Mark Zuckerberg sur Messenger ?

Avait-il vraiment besoin de cela ? On a l’impression ces derniers temps que Facebook et Mark Zuckerberg font tout pour provoquer les polémiques. A moins qu’ils pensent à chaque fois passer inaperçus. C’est le site Techcrunch qui a révélé la dernière en date (au moment où nous écrivons ces lignes).

Il y a

le

Mark Zuckerberg, patron du réseau social Facebook

Le réseau social, en s’appuyant sur les témoignages de plusieurs cadres de Facebook, explique que Mark Zuckerberg possède un privilège quelque peu problématique sur Messenger. Concrètement, il pourrait faire disparaître des messages  qu’il a envoyé à d’autres utilisateurs. Une fonction que l’on aimerait bien tous avoir mais qui n’est pas censée exister.

Un pouvoir intrusif sur Messenger ?

Et ce n’est pas vraiment anecdotique. Cela signifie que Facebook peut rentrer dans les messageries, le tout sans prévenir. Et les explications du réseau ne sont pas vraiment convaincantes. « Après le piratage des messageries de Sony Pictures en 2014, nous avons apporté un certain nombre de modifications pour protéger les communications de nos cadres. Cela inclut la limitation de la période de rétention des messages de Mark dans Messenger. Nous l’avons fait en pleine conformité avec nos obligations légales de conservation des messages ».

Quels messages compromettants a t-il souhaité supprimer cette fois ? On se souvient qu’en 2004, Mark Zuckerberg se disait en capacité de recueillir des informations sur « n’importe qui à Harvard », (mails, photos, adresse, etc.). Il avait également déclaré en parlant des utilisateurs postant leurs photos sur le réseau : « les gens les envoient, je ne sais pas pourquoi. Ils me font confiance. Gros débiles ».

> Lire aussi :  « J'ai vendu la vie privée de mes utilisateurs » déplore le cofondateur de WhatsApp

Paradoxalement, cette situation pourrait bien avoir des conséquences pour toutes les personnes qui utilisent Messenger.  Après avoir tenté de calmer le jeu, le réseau social a annoncé qu’une fonction « unsend » pourrait bien être proposée à tous les utilisateurs dans les prochains mois. Qu’il s’agisse d’une bonne idée ou pas, ça c’est une autre autre question. On peut facilement imaginer les nombreuses dérives potentielles. Reste aussi à voir quelle forme prendra cette fonction. Une date d’expiration ? Une suppression manuelle ? De nombreux paramètres peuvent entrer en compte.

De son côté, Mark Zuckerberg aurait quant à lui perdu ce super pouvoir pour l’instant. Toutefois, il en conserve encore quelques uns. C’est toujours le seul compte par exemple que l’on ne peut pas demander en ami. Par ailleurs alors qu’un gros investisseur a demandé son départ, il pourrait bien tout perdre si ses problèmes actuels ne trouvent pas rapidement une fin.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Maxime

    9 avril 2018 at 11 h 47 min

    A ma connaissance, ce n’est pas le seul compte que l’on ne peut pas demander en amis, il suffit dans les réglages de faire le nécessaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests