Connect with us

Médias & Pub

Le financement solidaire, nouveau business model des médias pure players ?

Plutôt que de proposer une formule gratuite et une premium à leurs lecteurs, certains médias pure players commencent à opter pour le financement solidaire afin de conserver leur indépendance économique.

Il y a

le

En l’espace de quelques jours, deux acteurs pure players bien ancrés dans le paysage médiatique ont décidé de revoir leur méthode de financement : Basta ! et L’Imprévu.

Du système de don à l’abonnement solidaire

Basta ! est un média d’information en ligne indépendant sur l’actualité écologique et sociale. Depuis sa création, le média proposait régulièrement à ses lecteurs de soutenir sa rédaction via des campagnes de don régulières afin de garantir l’indépendance du média et de ses journalistes.

Dernièrement, le site d’actualités a lancé une campagne de communication par e-mail auprès de ses lecteurs en proposant de contribuer à son financement solidaire :

« Si chaque lecteur régulier contribuait à hauteur de 4 euros par mois, le budget de Basta ! serait quasiment intégralement financé par les lectrices et lecteurs.

4 euros, c’est le prix d’une bière ou de trois pains au chocolat. Mais 4 euros, c’est, pour Basta !, un soutien important si chaque lecteur régulier joue le jeu.

Rappelons-le : l’indépendance économique est, selon nous, la seule garantie d’une totale indépendance éditoriale.

Sans publicité et sans actionnaires, avec des articles en accès totalement libre, Basta ! dépend de la participation de ses lecteurs et lectrices à l’aventure. »

Le soutien peut donc se faire de façon mensuelle ou ponctuelle et s’avère être un excellent moyen de fédérer ses lecteurs. Une façon de penser partagée par L’Imprévu qui a revu il y a quelques jours son business model.

> Lire aussi :  Après Fortnite et Netflix, Spotify retire son abonnement de l'App Store


Au pied du mur / Dessin CC BY L’imprévu

Devenir un lecteur-membre

L’Imprévu est un média dont nous avions parlé il y a quelques mois sur Presse-Citron. Récemment, le site a fait peau neuve, aussi bien en ce qui concerne le design que le classement des rubriques, et a complètement revu son modèle économique. S’il proposait il y a encore quelques jours aux lecteurs de s’abonner pour profiter de contenus premium et de certains articles longs, il donne désormais accès à tout son contenu de manière totalement gratuite.

Pierre Leibovici, président et cofondateur du média, explique la démarche sur son compte Médium :

Réconfortant, le « paywall » l’était aussi parce qu’il reproduisait les bonnes vieilles méthodes du papier. Comme un journal dont la « une » est à la vue de tous en kiosque tandis que son contenu est réservé aux acheteurs, ce mur propose aux internautes soit de passer leur chemin, soit de payer pour lire quelques articles chaque mois.

Le soleil se lève à Hawaï, en ce 11 octobre 2017. Au prix de quelques heures sup’ (il est 21 heures chez nous), nous avons rendez-vous sur Skype avec un représentant du Honolulu Civil Beat, un site d’investigation local de renom. « Pendant des années, nous avons dit à nos lecteurs : ‘donnez-nous de l’argent, nous vous donnerons du contenu’ », nous raconte Ben Nishimoto, son responsable de la philanthropie. « Cinq ans après, nous nous sommes rendus à l’évidence : l’abonnement ne marchait pas, même si on criait sur tous les toits ‘Abonnez-vous !’ ou ‘20% de réduction ce mois-ci !’ »

Comme de plus en plus de médias à l’étranger, le Honolulu Civil Beat a décidé de passer de l’abonnement à l’adhésion (le membership, comme on l’appelle là-bas).

Autre exemple, le Guardian a lui aussi supprimé son paywall et laissé la possibilité à ses lecteurs de devenir « membres » du journal. Une nouvelle façon d’amener les lecteurs à s’engager davantage auprès de médias qu’ils apprécient et une approche économique qu’il faudra suivre de très près tant elle pourrait être la solution tant attendue par les médias depuis des années.

> Lire aussi :  La directive sur le droit d'auteur approuvée par le Parlement européen

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests