Suivez-nous

Tech

Fini de rigoler, cette IA traque les distractions en ligne pour améliorer votre concentration au travail

Dewo, l’intelligence artificielle, surveille les salariés et veille à ce qu’ils soient plus productifs.

Il y a

  

le

 
Dewo
© Memory

Sur un lieu de travail, les distractions ne manquent pas. Même une personne seule dans un bureau reçoit de nombreuses sollicitations sur ses écrans. Une notification sur Facebook, un message privé sur Twitter ou Slack… Les interférences sont si nombreuses qu’on estime qu’une personne est distraite toutes les 40 secondes lorsqu’elle travaille devant un ordinateur.

Memory, une entreprise norvégienne, pourrait avoir trouvé une solution radicale pour améliorer la productivité des salariés. La compagnie a en effet développé Dewo, une IA conçue pour permettre aux employés de se concentrer sur leur travail sans être dérangé. Cet outil se nourrit des données de la précédente application de la société dénommée Timely.

Dewo s’adapte aux missions du salarié

Concrètement, l’intelligence artificielle suit votre activité sur Internet et votre travail effectif. Elle est en mesure de comprendre les circonstances qui permettent à une personne de mieux se concentrer. Si un utilisateur travaille depuis quelques minutes sur un sujet, Dewo va prendre l’initiative de désactiver les notifications des applications et va même jusqu’à basculer en mode « ne pas déranger » des apllications de messagerie comme Slack.

L’algorithme est également en mesure de déterminer quels sites ou applications sont nécessaires au salarié. Venturebeat cite ainsi l’exemple des community managers. Dewo comprend que naviguer sur les réseaux sociaux n’est pas une distraction mais bien une nécessité pour eux et il en tiendra compte.

L’outil intègre par ailleurs un tableau de bord qui permet d’identifier le temps passé sur un travail utile et celui consacré à se distraire. Il fournit également des éléments de comparaison par journées afin de mesurer sa productivité sur la durée.

De quoi faire dire au dirigeant de Memory, Mathias Mikkelsen : « Le travail tel que nous le connaissons aujourd’hui appartient au passé. » Reste à savoir si les salariés accepteront cet assistant pour le moins intrusif. Timely, l’application précédente de la compagnie, a été vendue à 4000 entreprises réparties dans 160 pays.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests