Suivez-nous

Fintech

Finie la néo-banque, Revolut devient une « vraie » banque

Revolut invite ses utilisateurs lituaniens à migrer vers leur nouveau compte.

Il y a

  

le

 
Revolut Carte
© Revolut

Pendant longtemps, la principale différence entre les banques traditionnelles et les néo-banques résidait leur agrément auprès des régulateurs. Les premières sont reconnues comme des « établissements de crédit » tandis que les secondes se cantonnent au statut « d’établissement de paiement » ou à celui « d’établissement de monnaie électronique » (E-Money). C’est notamment pour cela que les néo-banques se limitaient jusqu’à présent à la simple carte de paiement.

N26 et Revolut avaient l’ambition de titiller la banque traditionnelle sur leurs propres terres, et elles sont ainsi allées décrocher de « vraies » licences bancaires auprès des régulateurs européens. La fintech N26 est directement allée voir la BaFin allemande, tandis que la britannique Revolut a opté pour le régulateur lituanien. C’est ce dernier qui lui a finalement accordé une licence de banque à la fin de l’année 2018.

Une offre de crédit

Si Revolut et N26 sont restées très discrètes sur le sujet jusqu’à présent, la première vient officiellement de se transformer en « banque » en Lituanie. Elle a invité ses 300 000 clients lituaniens à migrer leurs fonds depuis leur compte e-money vers celui de la (nouvelle) Revolut Bank. La jeune pousse britannique souhaite utiliser le système de passporting européen pour s’établir comme un établissement de crédit dans d’autres pays d’Europe de l’Est et d’Europe Centrale.

Cette annonce est la suite logique du projet qui a été initié il y a plus de 2 ans, et qui doit permettre à Revolut de se lancer sur le crédit et les cartes de crédit « dans les prochains mois ». Virgilijus Mirkės, un financier issu du monde bancaire traditionnel, a pris la tête de la Revolut Bank en juin 2019 pour développer cette activité.

Avec plus de 10 millions de clients à son actif, Revolut est aujourd’hui l’un des plus grandes « néo-banques » du monde. Son dernier tour de table lui a permis de lever 500 millions de dollars pour une valorisation de 5,5 milliards de dollars. Elle enregistre un vif succès auprès d’une clientèle jeune et voyageuse avec une carte sans frais à l’étranger. Au delà de sa formule gratuite (et limitée), les comptes Revolut Premium et Metal offrent davantage de flexibilité à leurs utilisateurs (voir notre avis Revolut).

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *