Suivez-nous

Navigateurs

Firefox : de nouvelles fonctionnalités anti-fingerprinting pour protéger votre vie privée

Mozilla teste de nouvelles fonctionnalités contre le fingerprinting, une technique qui permet de suivre les internautes même lorsque ceux-ci suppriment ou bloquent les cookies.

Il y a

le

Mozilla Firefox et Fingerprinting
© Mozilla

Face aux concurrents comme Google Chrome, Opera ou Microsoft Edge, Mozilla essaie d’attirer les internautes vers son navigateur Firefox en insistant sur la protection de la vie privée des utilisateurs et en développant des fonctionnalités contre les traceurs sur les sites web.

Cette semaine, la fondation a annoncé une nouvelle fonctionnalité qui vise à protéger les internautes du fingerprinting, une méthode utilisée par des sites web pour suivre leurs visiteurs sans utiliser de cookies.

Comment ça marche ? Au lieu de placer de cookies sur les navigateurs des visiteurs, les sites qui font du fingerprinting enregistrent les configurations du navigateur et de la machine des visiteurs afin de créer des empreintes uniques. L’empreinte unique permet de suivre les visiteurs, même lorsque ceux-ci ont désactivé ou supprimé les cookies.

Actuellement, Mozilla teste une nouvelle fonctionnalité qui bloque systématiquement les scripts de fingerprinting. En collaboration avec le service Disconnect, la fondation a compilé des listes de ces scripts afin de bloquer ceux-ci.

Pour le moment, cette nouvelle fonctionnalité est testée sur Firefox Nightly 68 et sur la Beta 67. Sur ces versions tests de Mozilla Firefox, celle-ci doit être activée par l’utilisateur.

Mozilla

Source : Mozilla

Mais l’objectif à long terme de Mozilla est de protéger tous les utilisateurs. “Dans les mois à venir, nous commencerons à tester ces protections avec de petits groupes d’utilisateurs et continuerons à travailler avec Disconnect pour améliorer et élargir l’ensemble des domaines bloqués par Firefox. Nous prévoyons d’activer ces protections par défaut pour tous les utilisateurs de Firefox dans une prochaine version”, explique la fondation.

Une protection similaire contre le cryptojacking

Mozilla collabore également avec Disconnect afin de protéger les utilisateurs des sites qui ont recours au cryptojacking. Le blocage des scripts de cryptojacking est également testé dans le cadre de la même initiative, et l’objectif est également de généraliser cette protection chez tous les utilisateurs de Firefox.

Pour rappel, les scripts de cryptojacking utilisent les processeurs des internautes à leur insu pour résoudre des problèmes mathématiques et générer des revenus en cryptomonnaies. Cela provoque une perte d’autonomie ou une hausse de la consommation d’énergie, ainsi qu’une baisse des performances de l’appareil.

L’approche de Mozilla peut rappeler des techniques utilisées par certains logiciels antivirus (notre comparatif des logiciels antivirus est disponible sur ce lien).

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Patrick

    10 avril 2019 at 21 h 26 min

    Et prévoir – et appliquer réellement -aussi des sanctions sévères pour quiconque pratique le fingerprint ou d’autres formes d’espionnage sans le consentement de l’utilisateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests