Fond d’écran Windows XP : la petite histoire d’une photo célèbre

Si comme plus de 90% des PC dans le monde, le vôtre tourne avec Windows, il y a de fortes chances pour que vous soyez passé par là un jour.

3101-4199 Fremont Dr, Sonoma, CA 95476, USA. Cette adresse ne vous dit sûrement pas grand chose, et pourtant vous la connaissez tous. Si comme plus de 90% des PC dans le monde, le vôtre tourne avec Windows, il y a de fortes chances pour que vous soyez passé par là un jour.

Cette photo, c’est le fond d’écran par défaut de Windows XP, et à ce titre, l’un des clichés les plus célèbres et les plus répandus au monde. Non pas que ce soit un secret d’état, puisque l’information est facilement trouvable sur Google ou Wikipedia, mais encore fallait-il avoir la curiosité de chercher un peu, ce que personnellement je n’avais jamais fait. The Next Web l’a fait. Le site néerlandais révèle l’origine le cette image énigmatique qui a dû en fasciner plus d’un, son auteur et surtout le lieu où celle-ci a été prise.

Irlande ? Beauce ? Que nenni. Microsoft étant une entreprise américaine, et parce-que l’on n’est jamais mieux servi que par soi-même, « Bliss » (c’est son nom) a été shooté quelque-part en Californie, à une époque où les verts pâturages n’avaient pas encore été remplacés par des vignes.

La photo fut prise en 1996, bien avant la sortie de XP (en fait juste après celle de Windows 95) par le photographe américain Charles O’Rear dans le comté de Sonoma, au sud-est de Sonoma Valley, avec un appareil de milieu de gamme, et ne fut pas retraitée à l’aide d’outils numériques.

En novembre 2006, une nouvelle photo du lieu fut prise avec le même angle, et le résultat est beaucoup moins glamour. Le ciel bas et les plans de vignes grillés par le soleil enlèvent toute la magie quelque peu surréaliste du premier cliché.

Vous pouvez vous rendre sur place et avoir une vue panoramique du lieu grâce à Google Maps et Google Street avec ces coordonnées GPS : 38.248966, -122.410269. Reste à savoir si la vigne Windows XP produit de bons crûs. Si ça se trouve, le vigneron qui possède le terrain aujourd’hui travaille sur Mac. Ingrat.

Pour le fond d’écran par défaut de Windows 7 en revanche, cela risque d’être un peu plus difficile. A moins que vous soyez adepte d’autres types de voyages…


25 commentaires

  1. Pingback: Fond d’écran Windows XP : la petite histoire d’une photo célèbre

  2. Effectivement c’est différent…
    Mais avec une meilleure lumière (soleil levant ou couchant) et un ciel un peu torturé, il reste moyen de faire une jolie photo.

    Néanmoins, je reste circonspect qu’aucune retouche n’ait été effectuée. Même pas une saturation sur le vert ?

  3. Je ne crois pas que la 1ère photo n’a pas eu de retouche
    Pour ce qui est de la 2eme le comparatif est inadéquat, en revenant à une heure plus ‘photogénique’ et avec une aussi bonne lumière que la 1ère je suis sur qu’on peut faire quelque chose de très bien.
    Alors un ptit défi à lancer ?

  4. Pas retouché numériquement ne veut pas dire non retouché. Cela ressemble a ce que l’on appelle un traitement croisé. C’est a dire que l’on développe une pellicule classiqueavec des produits pour diapo ou le contraire, ce qui donne ce type de résultats. Et ça existait bien avant le numérique.

  5. Si on prenait la nouvelle photo juste après une averse quand il y a un b.eau soleil, ça donnerait une bien meilleure image en effet. Pour les nuages, il faudra en plus de la chance.

    Pour le premier cliché, je croyais avoir affaire à une photo retouchée pour faire croire à un dessin, ou à une composition. Il faut dire qu’avec les icônes, ça faisait plus naturel (pas comme les couleurs) 🙂

  6. Il y a retouche et retouche… Le simple fait de numériser un négatif est une retouche puisqu’on détermine au scan toutes ses caractéristiques en terme de chromie, luminosité, saturation, etc. Ensuite le fait de mettre l’image en jpg, de la compresser, de changer sa taille, son profil colorimétrique la fait petit à petit évoluer. Donc oui effectivement ils ont pas du nettoyer l’herbe au tampon, mais bon ça ne doit plus avoir qu’une vague ressemblance avec le négatif d’origine.

  7. Un simple APN va toujours ajuster la photo selon ses paramètres d’usine (contraste, saturation, balance des blancs…) lors de la création du jpeg (et je ne parle même pas du développement raw personnalisable à souhait sur un pc ou un mac).

    Et puis il y a retouche et retouche. On peut au moins différencier les simples ajustement ou réglages (que l’on trouvait d’une certaine façon aussi dans l’argentique…) de la bonne grosse retouche qui s’apparenterait plus à de l’infographie qu’à de la photo (copier-coller le ciel d’une photo sur une autre par exemple…).

    Une photo similaire à cette colline verdoyante, avec une bonne lumière (ce qui est apparemment le cas), et un filtre polarisant, est peut être réalisable. Après tout, même en argentique, certaines pellicules saturaient bien (Fuji Velvia par exemple…).

    Quoi qu’il en soit, photo retouchée ou non, j’avais bien aimé ce fond d’écran lors de la sortie de XP. C’est d’autant plus sympa de voir ce comment a évolué ce paysage quelques années plus tard. Merci Eric 🙂

  8. Pingback: Fond d’écran Windows XP : la petite histoire d’une photo célèbre – - Actutunisie

  9. A présent qu’on voit l’endroit dans Street view, on comprend que les traits sur le côté gauche du fond d’écran XP sont en fait les fils électriques de la ligne à haute tension :o)

    Je me suis amusé à retrouver l’angle dans Street view (le photographe s’est arrêté au bord de la route pour prendre son cliché, manifestement), à recadrer et à caler les 2 photos (calques dans photoshop) : http://nicopalm.free.fr/2011/Collines.psd

  10. Pingback: En vrac #67 « wOueb by Romain DECKER / Another IT Guy Blog

  11. Pingback: Skyline, une app pour afficher votre position en fond d’écran | Smart Devess

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies