Suivez-nous

Gaming

Fortnite : le nombre de joueurs sur iOS a baissé de 60 %

Epic demande une injonction préliminaire pour que Fortnite revienne sur l’App Store. Le nombre d’utilisateurs actifs par jour sur iOS aurait baissé de 60 % depuis le bannissement.

Il y a

  

le

 

Par

Affaire Fortnite
© Joshua Hoehne

Cela fait plusieurs jours que la « guerre » entre Epic Games, le développeur du jeu Fortnite, et Apple, fait les titres de l’actualité. Pour rappel, ce développeur a lancé, au mois d’aout, une nouvelle fonctionnalité qui permet aux joueurs de profiter d’une réduction en utilisant un système de paiement qui contourne la « taxe » de 30 % de l’App Store sur les transactions in-app.

La réaction de la firme de Cupertino (mais aussi de Google) a été rapide puisque celle-ci a immédiatement retiré le jeu de l’App Store, qui est le seul moyen d’installer un jeu ou une application sur iOS. De son côté, Epic a décidé de déposer une plainte devant la justice américaine contre Apple et Google.

Dans un précédent article, nous vous expliquions que temporairement, la juge Yvonne Gonzalez Rogers a décidé de protéger Unreal Engine, une technologie développée par Epic Games et qui est utilisée par d’autres développeurs de jeux vidéo. En revanche, celle-ci n’a pas demandé à Apple de remettre Fortnite sur l’App Store.

Et le 5 septembre, Epic a annoncé qu’il a demandé à la justice une injonction préliminaire. Comme l’explique un article publié par Reuters, cette injonction permettrait au jeu Fortnite de retourner sur l’App Store. Parmi les arguments du développeur, il y a le fait que sans cette injonction, Fortnite subirait des dommages irréparables à cause du bannissement de l’App Store.

Des dommages irréparables ?

« Aujourd’hui, nous avons demandé à la Cour d’arrêter les représailles d’Apple contre Epic pour avoir osé contester ses restrictions illégales pendant que notre affaire antitrust se poursuit. Il s’agit d’une étape nécessaire pour libérer les consommateurs et les développeurs du contrôle anticoncurrentiel coûteux d’Apple », peut-on également lire dans un tweet publié par Epic.

En effet, le bannissement de l’App Store aurait déjà des conséquences importantes sur Fortnite. Outre le fait que ce bannissement empêche aux nouveaux joueurs de télécharger le jeu sur l’iPhone (ceux qui ont téléchargé avant le bannissement peuvent continuer à jouer), cela aurait aussi eu un impact sur les joueurs existants.

D’après la demande d’Epic, qui a été publiée en ligne, le nombre d’utilisateurs actifs par jour sur Fortnite aurait baissé de 60 % depuis le bannissement du jeu de l’App Store. « La perte continue de Fortnite en tant que lieu de rassemblement pour les utilisateurs sur toutes les plates-formes conduira les clients d’Epic à faire défaut. Epic peut ne jamais revoir ces utilisateurs », peut-on lire sur ce document.

Epic rappelle aussi qu’iOS est la principale plateforme de Fortnite. « Plus de 116 millions d’utilisateurs enregistrés ont accédé à Fortnite via iOS, plus que sur toute autre plate-forme. Ils ont passé plus de 2,86 milliards d’heures dans l’application. En éliminant beaucoup de ces joueurs de Fortnite et en bloquant la capacité de Fortnite à accéder à plus d’un milliard d’utilisateurs iOS, Apple nuit irréparablement aux chances d’Epic », explique également le développeur dans sa demande.

Autre conséquence de cette guerre entre Apple et Epic : il y a désormais deux Fortnite, celle sur la plateforme d’Apple, et celle sur les autres plateformes. Comme nous l’expliquions dans un précédent article, l’App Store bloque également les mises à jour de Fortnite sur iOS. Résultat, la version iOS (pour ceux qui ont téléchargé le jeu avant son bannissement) ne peut pas profiter de la nouvelle saison.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests