Suivez-nous

Gaming

Première avancée dans l’affaire Apple VS Epic Games, Fortnite ne revient pas sur l’App Store (pour l’instant)

En Californie, une juge a décrété que Fortnite ne sera probablement pas obligé de revenir sur l’App Store, là où Apple devra assurer le maintien d’Unreal Engine.

Il y a

  

le

 
Affaire Fortnite
© Unsplash / Joshua Hoehne

Nouvel épisode dans la bataille qui oppose Apple au studio de jeux vidéo Epic Games. Il y a deux semaines, ce dernier a dévoilé un moyen de paiement direct avec -20% de réduction pour inviter ses clients à télécharger le jeu ailleurs que sur l’App Store et le Play Store. L’objectif était d’éviter la commission de 30% que récupère la marque à la pomme, un montant qui a déjà fait parler de lui dans le passé.

Apple a rapidement réagi en bannissant Fortnite de son App Store, suite à quoi Epic Games a dévoilé un clip vidéo tournant en dérision la célèbre publicité dévoilée par la marque américaine en 1984. Autant dire que les deux parties se font la guerre et qu’aucun des deux ne semble prêt à abandonner.

Dans ce contexte, une première avancée juridique a eu lieu hier. En Californie, la juge Yvonne Gonzalez Rogers a prononcé une décision temporaire sur le sujet. D’une part, elle a déclaré qu’Apple n’avait pas le droit de supprimer le compte d’Epic Games de l’Unreal Engine, une décision que l’entreprise américaine avait menacé de prendre. C’est une bonne chose pour les autres développeurs, car cela veut dire que le moteur de jeux continuera de faire des mises à jour pour les jeux iOS et macOS.

Cette semaine, Microsoft avait présenté son soutien à Epic Games dans une déclaration en évoquant justement le moteur Unreal Engine. L’entreprise avait déclaré qu’un bannissement du studio par Apple serait dommageable pour d’autres développeurs de jeux, ce que semble approuver la juge Rogers.

Pas de retour de Fortnite sur l’App Store

Actuellement, il n’est pas prévu que Fortnite fasse son retour sur l’App Store, en tout cas Apple ne sera pas forcé de se plier à cela malgré la demande d’injonction de l’éditeur. La juge estime bel et bien qu’Epic Games a enfreint ses règles afin de ne pas payer les 30% de commission, ce qui explique pourquoi la firme n’est pas obligée de réintégrer le jeu à sa boutique d’applications (…pour l’instant).

Il est prévu que la juge Rogers se prononce bientôt tandis qu’Apple et Epic Games répondront à des questions au mois de septembre en amont du procès.

Richard Doren, représentant d’Apple, a déclaré : « Epic a tenté, et a réussi jusqu’à présent, à mettre les clients d’Apple au milieu, à les tenir essentiellement en otage. Nous avons offert à Epic un chemin de retour qui éliminerait tout impact sur les consommateurs et tout impact sur les développeurs, s’ils retournent simplement au statu quo ».

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests