Connect with us

Internet

French Week : bilan et perspectives

La French Week Presse-citron s’achève et c’est le moment de faire un petit bilan sur cette initiative spontanée dont l’idée simple avait traversé sans prévenir mon cerveau encombré en fin de semaine dernière.

Il y a

le

La French Week Presse-citron s’achève et c’est le moment de faire un petit bilan sur cette initiative spontanée dont l’idée simple avait traversé sans prévenir mon cerveau encombré en fin de semaine dernière.

Bilan

En quelques chiffres, cette French Week, qui a duré 5 jours, de lundi à vendredi, a permis de « couvrir » ou de découvrir 77 startups, entreprises, blogs et sites web. C’est peu par rapport aux plus de 250 profils que j’ai reçus mais c’est déjà beaucoup de travail car même si je n’ai pas tout scruté en profondeur et que certaines subtilités ou fonctionnalités m’auront certainement échappé, j’ai visité et testé tous les sites chroniqués. Il y aura des déçus et des frustrés de ne pas avoir figuré dans cette sélection forcément subjective, mais comme je n’ai pas attendu la French Week pour parler du web français, je garde les mails reçus et je continuerai à traiter le sujet en dehors de cette opération.

Perspectives

On ma demandé si je prévoyais de faire une autre French Week. La réponse est oui, assurément. Cette première expérience, éprouvante mais très enrichissante, en appelle d’autres. Je réfléchis déjà à la forme qu’elle prendra et à sa fréquence. Je pense à un évènement annuel, ou, peut-être, semestriel, avec peut-être davantage d’interviews, témoignages, écrits, audio et vidéo. Et pourquoi pas avec des partenaires sponsors afin de donner plus d’envergure à l’évènement, et surtout, plusieurs rédacteurs qui permettraient de couvrir plus de profils d’entreprises. D’ailleurs j’ai pensé à une idée de posts croisés, rédigés par les entrepreneurs eux-mêmes, où chacun écrirait un article présentant non pas sa boîte, mais une autre startup d’une liste que je fournirais. Une sorte de système de crédit : si je présente une startup, la mienne sera présentée par un autre, et ainsi de suite… A voir. Peut-être que c’est une idée idiote, peut-être pas, n’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires.

On peut imaginer d’autres variantes à cette semaine camembert, comme des évènements live, des panels et autres keynotes avec la particularité de faire tout cela exclusivement online, une sorte de Festival du Web français en 100% ligne, ce qui serait sa particularité. Avec les outils et technologies à notre disposition aujourd’hui cela ne devrait pas être très difficile.

Je remercie au passage ceux qui m’ont donné un coup de main pour quelques articles, à savoir Camille, Carole et Loïc, et, un peu sans l’avoir cherché, François Guerrier.

Voilà, je réfléchis en écrivant, ce sont des pistes, il faudra les ressources qui vont avec. Rendez-vous pour une prochaine French Week !

10 Commentaires

10 Commentaires

  1. SalutFinlande

    26 mars 2011 at 1 h 41 min

    Bravo à toi pour tout le boulot, c’était vraiment intéressant et ça a dû prendre beaucoup de temps et d’énergie pour répondre à toutes les sollicitations, les trier, tester les sites puis rédiger les articles.

    Pour la prochaine édition, ton idée de posts croisés et de crédit paraît bonne : à creuser. Ca te permettra aussi peut-être de déléguer encore plus de boulot pendant la deuxième French week.

    Et si pour la deuxième édition tu lui trouvais un nom français ? « La semaine française » ça fait pas assez hype ? 😉

  2. VERIFAUTE

    26 mars 2011 at 2 h 22 min

    Encore bravo pour l’initiative et merci pour le coup de projecteur sur verifaute.fr. A bientôt pour développer ces perspectives évoquées !

  3. Rémy Bigot

    26 mars 2011 at 8 h 27 min

    Belle idée, content d’avoir participé ^^
    La prochaine fois, pourquoi ne pas faire un peu de vidéo? Je suis partant pour aider à ce niveau.
    Rémy

  4. Chris

    26 mars 2011 at 9 h 53 min

    Merci de nous avoir fait découvert des initiatives locales de qualité dont je n’aurais jamais eu connaissance sinon.
    Par contre dans le lot, il n’y a pas eu de billet dédié aux boutiques; c’est sans doute moins « sexy » que des applis Iphone mais c’est dommage. Bon il se trouve en même temps que je suis un « peu » concernée 🙂

  5. Olivier

    26 mars 2011 at 10 h 00 min

    Comme l’a déjà dit Verifaute, bravo pour cette super initiative et merci pour la couverture de Kadolog.com. Cela nous a déjà permis de nouer quelques très bons contacts pour la suite de notre aventure…

  6. Web et seo

    26 mars 2011 at 12 h 30 min

    Autant j’aimais bien le principe de la french week, autant je n’aimerais pas non plus qu’elle prenne trop d’ampleur sur presse-citron.

    Beaucoup de start-ups internationales présentent des trucs bien aussi.

    Enfin c’est mon avis.

  7. Carole Girard

    26 mars 2011 at 12 h 34 min

    Ce fut un réel plaisir d’apporter ma petite contribution à l’aventure. Je suis partante pour aider à traiter certaines startups restantes.
    Vu le nombre de startups, pourquoi pas faire une french week tous les trimestres ?

  8. Filmail

    28 mars 2011 at 7 h 47 min

    Hello, bravo initiative très sympa. Je trouve que l’approche proposée sur les billets croisés pourrait être très intéressante. En tout cas je suis partant…et même pour aider à traiter le backlog !

  9. Pingback: Acutalité hebdomadaires des médias sociaux

  10. Jo

    28 mars 2011 at 18 h 29 min

    Et niveau stats ça donne quoi Eric ? Ton trafic a-t-il augmenté/stagné/baissé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Dernières news

Les bons plans

Les tests