Galaxy Note 7 : les explications que Samsung pourrait donner

Le Wall Street Journal aurait reçu des informations sur les résultats d’enquête concernant le Note 7, qui seront exposés par Samsung.

Après des mois d’attente, nous saurons enfin pourquoi les batteries du Galaxy Note 7 explosaient. Explosions qui ont conduit au retrait définitif de ce produit du marché.

Dimanche, le constructeur va révéler les résultats de son enquête. Mais le Wall Street Journal affirme avoir pu obtenir certaines informations en avance et révèle dans un article les deux choses qui auraient conduit au fiasco du Note 7.

Des batteries défectueuses provenant de Samsung SDI

Finalement, ce seraient bien les batteries de Samsung SDI, une filiale du géant coréen, qui seraient à l’origine du fiasco du Galaxy Note 7. D’après les sources du Wall Street Journal, celles-ci auraient eu des dimensions irrégulières, ce qui aurait conduit à des échauffements, ou même des explosions.

Mais les unités de remplacement ont continué d’exploser

Croyant avoir identifié le problème, Samsung avait rappelé les Galaxy Note 7 déjà vendus afin de remplacer les unités défectueuses par des unités sûres. Le constructeur aurait pensé qu’en remplaçant les batteries SDI par des batteries produites par d’autres fournisseurs, il allait résoudre le problème.

Mais comme vous le savez déjà, même après le rappel massif, les unités supposées sûres ont continué à prendre feu. Et selon les sources du Wall Street Journal, « sur les téléphone Galaxy Note 7 portant des batteries fabriquées par ATL (un autre fournisseur, ndlr), les défauts se concentrent sur un problème de fabrication résultant d’une augmentation rapide de la cadence de production des smartphones de remplacement ».

Donc, en substance, selon le Wall Street Journal, le problème du Note 7 était bien les batteries de la filiale SDI de Samsung. Mais par la suite, le constructeur a voulu produire plus vite afin de livrer les unités de remplacement, ce qui a conduit à d’autres problèmes.

Ces informations ne sont bien entendu pas officielles. Et en attendant la conférence de presse que Samsung organisera dimanche, les pincettes restent de rigueur.

(Source)


Nos dernières vidéos

  • Blabla

    “pourrait donner”? Sérieux ? On en est à ça ? C’est lourd d’avoir 50 news type “boule de cristal” sur un putain de téléphone qui explose, c’est bon ils sont partis. On pourrait peut être arrêter cette pollution juste parce que c’est Samsung donc plus de clics ?

    Sur ce, j’me tire. Ça polluera moins mon flux d’actualité.

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Spam : LinkedIn va offrir 13 millions de dollars à ses utilisateurs
LinkedIn fait peau neuve avec une interface de bienvenue

Des millions d’utilisateurs attendaient cette nouvelle depuis des années, il semble que le réseau social professionnel ait décidé de faire...

Fermer