Suivez-nous

Navigateurs

Google Chrome 76 : le pire ennemi de Flash et des paywalls

Avec Chrome 76, Google rend la navigation privée plus privée, et facilite le contournement des paywalls de certains médias en ligne. De plus, la technologie Flash est maintenant bloquée par défaut.

Il y a

  

le

 

Par

logo de Google au Mobile World Congress
© presse-citron.net

La plupart des médias en ligne que vous consultez optent pour le modèle gratuit, mais financé par de la publicité. Mais certains sites ont choisi une formule hybride : ils vous laissent lire un certain nombre d’articles gratuitement chaque mois, puis bloquent le contenu pour vous demander de souscrire à un abonnement payant lorsque vous avez épuisé votre quota mensuel.

Néanmoins, ces paywalls peuvent être contournés en utilisant le mode privé (car les cookies placés par un site sur votre navigateur ne sont pas considérés).

Et pour contrer cette pratique, certains sites d’information ont simplement créé des fonctionnalités qui bloquent le contenu lorsque le visiteur est en mode privé.

Ce blocage était possible, car jusqu’à maintenant, Google Chrome proposait une fonctionnalité qui informait les serveurs des sites visités lorsque l’utilisateur utilise la navigation privée.

Avec la nouvelle version du navigateur qui sort aujourd’hui, Chrome 76, cette fonctionnalité disparaît, empêchant les sites d’identifier les visiteurs en mode privé.

Bien que cela aura des conséquences sur les modèles économiques de certains médias, Google a pris cette décision au nom de la vie privée de l’internaute.

Une mort lente pour Flash

Petit à petit, la technologie Flash d’Adobe, remplacée par de nouveaux standards web, disparaît du paysage numérique. Et avec Chrome 76, il sera encore plus difficile d’accéder à celle-ci.

Comme le rapporte The Next Web, Chrome 76 bloque la technologie Flash par défaut. Cependant, celle-ci ne disparaîtra pas (encore) totalement puisqu’il sera encore possible d’activer Flash en allant dans chrome://settings/content/flash (ce que ne fera pas l’internaute lambda).

Pour la plupart des utilisateurs d’internet, ce changement ne devrait pas affecter la navigation puisque Flash est en train de disparaître petit à petit (même son créateur Adobe recommande désormais les nouvelles technologies telles que HTML5 pour les animations).

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. DENIS DEBAISIEUX

    31 juillet 2019 at 18 h 46 min

    Adobe n’est pas le créateur de Flash, c’était macromédia qui a été racheté par Adobe.

    • MaitreSagesse

      31 juillet 2019 at 19 h 01 min

      Rolalalala il y a toujours des gens pour raler 😛
      Le rachat de Macromedia par Adobe date de 2005…
      A mon avis peu de gens s’en souviennent 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests