Suivez-nous

Applications

Google déconseille d’utiliser ses applications sur les nouveaux smartphones Huawei

Le géant du web précise toutefois qu’il travaille toujours avec Huawei sur les modèles sortis avant le 16 mai 2019.

Il y a

  

le

 
Silicon Valley Google
© PxHere

Depuis le mois de mai 2019, le département du Commerce américain a inscrit Huawei sur une liste qui l’empêche d’acheter une technologie et des composants américains sans dérogation du gouvernement. Cela n’est pas sans poser problème à Huawei qui avait révélé dépenser 11 milliards de dollars par an auprès des entreprises de la Tech américaine.

Google avait notamment l’habitude de travailler de concert avec le fabriquant de smartphones. Mais les appareil Huawei sortis après le 16 mai 2019 ne sont plus équipés des services mobiles du géant de la Tech. Tristan Ostrowski, le responsable juridique de Google, est revenu sur le sujet vendredi sur une page de support d’Android.

Un risque pour les téléphones sortis après le mois de mai 2019

Le dirigeant distingue deux cas. Pour les smartphones sortis avant le mois de mai, Google travaille toujours avec Huawei : « Notre objectif a été de protéger la sécurité des utilisateurs de Google sur les millions d’appareils Huawei existants dans le monde. Nous avons continué à travailler avec Huawei, conformément aux réglementations gouvernementales, pour fournir des mises à jour de sécurité et des mises à jour des applications et des services de Google sur les appareils existants, et nous continuerons à le faire aussi longtemps que cela est autorisé. »

Mais il se veut très clair en ce qui concerne les téléphones sortis après le mois de mai. On peut notamment penser au Huawei Mate 30 Pro. Les utilisateurs de ces appareils peuvent en effet être logiquement tentés d’installer des applications Google qui sont très pratiques au quotidien. Selon Tristan Ostrowski, il vaut mieux éviter :

Installer les applications Google ne fonctionnera pas de manière fiable, puisque nous ne permettons pas à ces services de fonctionner sur des appareils non certifiés dont la sécurité peut avoir été compromise. Installer les applications Google présente également un risque car elles peuvent avoir été modifiées ou altérées de manière à compromettre la sécurité de l’utilisateur.

Les possesseurs de téléphones Huawei sont désormais prévenus. De son côté, l’entreprise chinoise travaille déjà pour proposer à ses clients des alternatives à Google Mobile Services. Elle aurait mis sur la table la somme d’un milliard de dollars pour inciter les développeurs à proposer leurs applications sur ses smartphones.

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
84,9 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests