Connect with us

Internet

Google Earth aide la police à déceler une plantation de marijuana

Si la plantation c’est votre passion, faites attention à ce que Google Earth ne vous considère pas comme un ‘dangereux planteur de marijuana’. (Et si vous cultivez vraiment de la drogue, tant pis pour vous)

Il y a

le

Quand on possède un outil comme Google Earth, autant l’utiliser. C’est en tout cas de cette manière qu’a raisonné la police de l’Oregon (États-Unis). Les forces de l’ordre ont pu utiliser le logiciel de Google pour se rendre compte qu’un homme, déjà suspecté, faisait pousser un peu plus de marijuana que la ‘norme médicale’ l’y autorisait.

Curtis W. Croft a fait l’erreur de se vanter de ses plants de weed, des paroles qui sont remontées jusqu’aux oreilles de la police. Suite à cela, les forces de l’ordre ont tout simplement enclenché la machine Google Earth pour observer les cultures de l’homme et elles se sont rendues compte qu’il possédait de belles rangées de plantes bien alignées. Interpelée, la Rogue Area Drug Enforcement Team (équipe de lutte anti-drogue) a décidé de parcourir la zone à l’aide d’un véhicule aérien pour constater que les ‘plantes qui font rire’ étaient en effet florissantes.

Marijuana

Suite à cela, Curis W. Croft a été interpellé par la police et condamné pour cette affaire de drogue. Notre cultivateur n’a cependant pas été retenu, ni emprisonné. Ce n’est pas la première fois que Google Earth est utilisé par la police pour déceler des plantations de weed. Une affaire similaire s’était déroulée dans le Wisconsin en 2006, cela fait donc plusieurs années que les forces de l’ordre font usage du logiciel.

> Lire aussi :  Vie privée : Google facilite la gestion des données personnelles

Même si Google Earth peut avoir certaines applications de ce type, il ne faut pas oublier que les informations fournies par le service ne sont pas forcément fiables. Toutes les images ne sont pas d’excellente qualité et les clichés présentés peuvent souffrir d’un manque de mises à jour, ce qui les rend obsolètes. En tout cas, une information est à retenir : Google is watching you ! (Google vous observe)

(source)

Image: ‘How High
http://www.flickr.com/photos/[email protected]/614183558
Found on flickrcc.net

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Gourmet

    22 octobre 2013 at 14 h 44 min

    Raison pour laquelle (entre autres car c’est surtout pour éviter les hélicoptères) les plantations sont planquées sous des filets en Colombie.
    db

  2. Laurent

    24 octobre 2013 at 3 h 15 min

    Il me semble qu’en Oregon, la consomation festives et medicales de cannabis et autorisés, a recouper?

    • Axel-Cereloz

      24 octobre 2013 at 8 h 45 min

      Dans ce cas précis, la culture d’herbe est bien plus importante que ce que toute autorisation permet, comme précisé dans l’article. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests