Suivez-nous

Tech

Google est accusé par un cabinet d’avocat de surveiller les faits et gestes de leurs clients sans autorisation

Google surveillerait votre activité sur les applications du Play Store sans votre accord.

Il y a

  

le

 
hacker oeil
© Pexels

Le mois dernier, Google a été accusé de surveiller ses utilisateurs même lorsqu’ils étaient en mode incognito. Aujourd’hui, le même cabinet d’avocat derrière les premières accusations revient sur le devant de la scène en déclarant que Google suit les applications de ses clients, même s’ils refusent de partager leur localisation et leurs données. Le cabinet Boies Schiller Flexner accuse Google de garder un oeil sur vos applications et la manière de les utiliser, même si le suivi est désactivé dans les paramètres de votre compte Google.

Est-ce vraiment surprenant ?

Voici ce que l’on peut lire dans la note rédigée par Boies Schiller Flexner : « Même lorsque les consommateurs suivent les instructions de Google et désactivent le suivi de l’activité des applications et du Web dans leurs contrôles de confidentialité, Google continue néanmoins à intercepter l’utilisation des applications et les communications et informations personnelles des consommateurs ». Selon le cabinet d’avocat, ceci est possible grâce à la base de données Firebase de Google. Firebase est une plateforme qui est incluse dans de nombreuses applications et qui est utilisée pour stocker diverses données. Le SDK Firebase est également utilisé pour diffuser des notifications, des annonces et suivre les problèmes des applications. Pour faire simplement, les développeurs voulant accéder à Google Analytics et promouvoir l’application sur le Play Store doivent inévitablement passer par Firebase.

Selon Boies Schiller Flexner, c’est donc grâce à Firebase que l’entreprise a accès au même suivi de données que celui que vous pensiez bloquer en désactivant « Web & App Activity ». Honnêtement, je suis très peu surpris par cette annonce, on le sait, Google fait ce qu’il veut malgré les quelques amendes récoltées par-ci par-là. La firme de Mountain View est d’ailleurs concernée par une enquête mise en place par l’Europe concernant les pratiques anticoncurrentielles qui seraient mises en place par les assistants vocaux comme Siri, Alexa, ou encore Google Assistant.

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
84,4 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests