Suivez-nous

Smartphones

Google a identifié 1 million d’applis avec des vulnérabilités, avant qu’elles n’arrivent sur Play Store

Google fait savoir que les mesures prises pour sécuriser le Play Store portent leurs fruits.

Il y a

le

Un smartphone Android

On dit parfois, à tort ou à raison, que l’écosystème d’Apple est plus sécurisé que celui d’Android. Mais quoi qu’il en soit, ces dernières années, Google n’a cessé d’améliorer sa plateforme afin de protéger les utilisateurs de smartphones Android contre d’éventuelles menaces en ligne.

Et parmi les programmes lancés par Google dans cette optique, il y a le programme “Application Security Improvement”, pour les applications qui sont soumises par les développeurs pour le Play Store.

Lancé il y a cinq ans, ce programme porte ses fruits aujourd’hui

En effet, dans un billet de blog, la firme de Mountain View a annoncé que depuis sa création, plus de 1 000 000 applications Android ont été identifiées par ce programme.

“Au cours de son existence, le programme a aidé plus de 300 000 développeurs à réparer plus de 1 000 000 d’applications sur Google Play. En 2018 seulement, le programme a aidé plus de 30 000 développeurs à réparer plus de 75 000 applications”, indiquent des membres de l’équipe sécurité et vie privée d’Android.

Cela signifie que ces applications n’ont pas été distribuées avec les vulnérabilités détectées par le programme.

“Considérez cela comme une visite médicale de routine. S’il n’y a pas de problèmes, l’application poursuit nos tests habituels ainsi que le processus pour être publié sur le Play Store. S’il y a un problème, cependant, nous fournissons un diagnostic et indiquons les étapes suivantes pour retrouver une bonne santé”, explique la firme de Mountain View.

Mais malheureusement, toutes les applications Android ne sont pas téléchargées depuis le Play Store. Dans certains cas, comme celui de Fortnite, le développeur préfère demander à ses utilisateurs de télécharger et d’installer “manuellement” un fichier .apk afin d’éviter de partager les revenus avec le Play Store.

Dans d’autres cas, les utilisateurs peuvent télécharger un fichier .apk parce que l’application qu’ils souhaitent utiliser n’est pas officiellement disponible pour leurs appareils ou dans leurs pays.

Il peut également arriver que les utilisateurs transfèrent des fichiers .apk afin de ne pas consommer de données mobiles (dans les pays où internet coûte cher par rapport au pouvoir d’achat).

La bonne nouvelle, c’est que Google semble également vouloir se pencher sur cette situation. En 2018, la firme a annoncé de nouvelles mesures pour sécuriser ces transferts de fichiers .apk qui se font en dehors du Play Store.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests