Connect with us

Musiques

Google Music en Europe le 13 Novembre 2012 : un nouveau pas dans le développement du géant

Alors qu’elle est disponible en bêta sur invitation depuis Mai 2011, et quelques mois plus tard, uniquement aux Etats-Unis, Google vient enfin d’annoncer le lancement de sa plateforme Google Music dans 5 pays européens.

Il y a

le

Alors qu’elle est disponible en bêta sur invitation depuis Mai 2011, et quelques mois plus tard, uniquement aux Etats-Unis, Google vient enfin d’annoncer le lancement de sa plateforme Google Music en France, au Royaume-Uni,  Allemagne, Italie, et en Espagne pour le 13 Novembre 2012.

Le service permet d’écouter des morceaux en streaming que les utilisateurs auront préalablement achetés dans Google Play ou stockés dans le cloud, sur lesquels ils pourront copier gratuitement jusqu’à 20.000 morceaux. Il est également intégré à  Google+, qui permet le partage gratuit (et limité) de morceaux aux membres de son cercle, uniquement pour la musique achetée sur Google Play.

Enfin, Google Music offre la possibilité de créer des hubs d’artistes, ou tout utilisateur peut créer sa page pour la somme de 25 dollars, et mettre sa musique en vente sur la plateforme, dont Google percevra 30% des ventes.

Avec le déploiement de ce produit, Google rentre en concurrence avec iTunes et l’iCloud music d’Apple et le Cloud player d’Amazon, mais il pourrait surtout donner un gros coup aux services de streaming Spotify et Deezer, qui offrent des services d’écoute gratuite limités, et qui sont toujours en recherche d’un meilleur modèle économique.

> Lire aussi :  Hulu, un concurrent pour Netflix bientôt en Europe ?

Cette annonce intervient en même temps que la présentation des nouveaux appareils Nexus, et prouve de la volonté du groupe de diversifier ses sources de revenus. Au-delà des revenus publicitaires, qui représente plus de 97% de son chiffre d’affaires, Google franchit un nouveau pas dans la chaine de valeur de la publicité (lien pdf) : du fournisseur de contenu jusqu’à l’appareil qui le diffuse, en passant par tous les outils publicitaires pour cibler le meilleur utilisateur pour un annonceur.

Sources :

 

12 Commentaires

12 Commentaires

  1. coco74

    30 octobre 2012 at 10 h 40 min

    Nous sommes le 30 octobre, se billet à été publié à 9:h/28 pas 10:h/28
    Nous sommes a l’heure d’hiver …

  2. twanr

    30 octobre 2012 at 10 h 59 min

    Depuis le temps qu’on attend ça, ça doit faire deux ans qu’ils bataillent dans tous les pays d’Europe pour avoir les droits nécessaires.. Obligé d’utiliser des proxys pour contourner l’interdiction en France..

  3. Christopher

    30 octobre 2012 at 11 h 03 min

    Je vois pas en quoi sa viens concurrencer Spotify ou Deezer puisqu’on ne pourra pas écouter de musique que l’on a pas acheter.

  4. docvaudou

    30 octobre 2012 at 11 h 38 min

    Comment fera t-on pour mettre notre musique sur le cloud de google music ?

  5. Antoine Augusti

    30 octobre 2012 at 11 h 56 min

    Pour Christopher, ceci vient concurrencer indirectement Spotify ou Deezer puisque Google Music permet d’uploader des musiques se trouvant dans votre ordinateur dans le Cloud. Qu’elles aient été téléchargées légalement, ou non.

  6. celemar

    30 octobre 2012 at 12 h 02 min

    en phase avec Chritopher : la concurrence n’est pas sur deezer ou spotify qui permette l’écoute sans l’achat… à moins de communiquer sur la différence fondamentale entre les deux services :

    tous les deux permettent l’écoute de musique n’importe où mais deezer permet de découvrir des musiques (mais quand on arrête de payer, il ne reste rien) alors que Google, iTunes ou Amazon MP3 permettent de conserver ses titres.

    une question fondamentale pour les utilisateurs de deezer : quel serait votre budget annuel d’achat de musique si vous deviez payer les titres que vous écoutez sur Deezer ?

  7. antoine31

    30 octobre 2012 at 12 h 23 min

    @Christopher
    Si, on pourra uploader sa musique ( jusqu’à 20 000 titres ) pour y avoir accès n’importe où depuis internet et en acheter directement sur leur store puis la récupérer après sur son tel si on le désire.

  8. Florian-Puisais

    30 octobre 2012 at 12 h 35 min

    C’est clair que ce n’est pas le même service que Deezer ou Spotify, mais ca les concurrence dans la mesure ou les utilisateurs qui choisissaient des offres légales via ces deux sites, pourraient choisir de changer d’usage, via une offre cloud gratuite illimitée. Mais encore faut-il avoir ces fichiers…

  9. twanr

    30 octobre 2012 at 13 h 44 min

    @Christopher, On pourra uploader tous ses mp3!

  10. Anto

    30 octobre 2012 at 14 h 24 min

    En utilisant l’extension Firefox cocoon vous pouvez l’utiliser des aujourd’hui. Il suffit de s’inscrire et de l’utiliser une fois avec une adresse américaine. 😉

  11. yakimonos

    30 octobre 2012 at 15 h 34 min

    Avec le web et surtout Google, toutes les activites publies: Presse, Musique, vont devenir sous l’epaule de Google, le geant planetaire…..

    A peu pres tout est existe sur terre: livres, musiques et vont passes sur Google !

  12. olivia

    31 octobre 2012 at 17 h 13 min

    En clair il faut aspirer les contenus de youtube avant que l’on soit obligé de les acheter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests