Google+ : premiers signes de baisse

Google Plus a déjà marqué l’histoire du web. Jamais aucun site n’avait eu autant d’adhésion aussi vite. Les articles se sont succédés tout l’été pour relayer les scores historiques du réseau social de Google.

Google Plus a déjà marqué l’histoire du web. Jamais aucun site n’avait eu autant d’adhésion aussi vite. Les articles se sont succédés tout l’été pour relayer les scores historiques du réseau social de Google.

Cependant, une première étude publiée la semaine dernière indiquait que 83% des comptes étaient inactifs. Hier (31 août) c’est Bloomberg qui relayait une info indiquant que le nombre de visites aux USA est en baisse. Bloomberg reprend en effet une note d’Experian Hitwise indiquant un trafic en baisse de 5.5% dans la semaine du 22 au 27 août.

Quand on reprend les statistiques publiées cet été, les premiers comptes créés sur Google Plus viennent de geeks, d’ingénieurs, de populations technophiles. D’ailleurs, sorti de la « websphère », personne n’a entendu parler de Google + et ce n’est pas un sujet à la pause café, au contraire de Facebook.

Comme je l’indiquais dans mon blog le 7 juillet dernier, je ne crois pas au succès de Google Plus à long terme. En effet Facebook vient de passer le cap des 750 Millions de fans. Facebook est entré dans les mœurs. Et hormis les technophiles qui veulent découvrir Google Plus et y être, le service n’apporte pas (avec ses fonctionnalités actuelles) de valeur suffisante au grand public pour qu’il quitte Facebook où il a son réseau et ses habitudes.

C’est d’ailleurs ce que vient d’indiquer Charlene Li, analyste chez Altimer: « Les gens qu’on veut ajouter sont très souvent très heureux sur Facebook et ne veulent pas d’autre réseau social ».

Alors, Google Plus : l’essai sera-t-il transformé ou sera-ce un nouvel échec pour Google dans le social ?


Nos dernières vidéos

55 commentaires

  1. Oui, c’est evident: Je le disais depuis le tout debut: google + va etre un grand echec. J’apprecie pas du tout le fait que Google veut devenir leader dans tous les secteurs de la technologie, voire encore plus loin… Ca sessoufle, c’etait bien previsible..

  2. Je pense aussi après avoir utilisé pendant un moment google plus, que son future ne sera pas aussi heureux que celui de facebook. Déjà il n’y a aucune nouveauté par rapport au géant des réseaux sociaux qui fera que ceux qui s’inscrivent à google + restent. deuxième je croix que google à pris tellement de temps à créer son portail social que facebook à énormément d’avance !

  3. N’oublions pas que Google + n’est qu’en version béta. Si les gens sont inactifs sur Google + (comme moi), c’est qu’il n’y a pas encore assez de monde (surtout chez les francophones) connectés et donc d’intérêts. Mais je n’attends qu’une chose, qu’il s’ouvre et de ne plus avoir besoin de facebook !

    De plus, dans le monde francophone (c’est bien différent avec les States), c’est surtout les professionnels, les techs, les geeks, qui se sont emparés de twitter. Et c’est pour cela que je peux utiliser twitter et facebook sans redondances, parce que je n’y croise pas les même personne. Et l’info de twitter est d’une bien meilleur qualité, les « kikoolol » étant resté sur facebook.

  4. 1 petite nuances à cet article :
    S’étonner que la population qui à adopter Google+ est faite de geeks, d’ingénieurs, de populations technophiles, c’est oublier que les inscriptions ne sont pas ouvertes… C’est donc difficile d’en faire un sujet de conversation à la pause café

  5. C’est un peu la faute à WebSense aussi, et d’autre pare-feus d’entreprise qui commencent seulement à le bloquer, vous ne croyez pas ?

  6. Il faut voir ce que va donner le service a la rentrée! Avec Androïd en avant première, si l’application Google+ est par défaut sur le smartphone de millions d’utilisateurs, Google+ n’est pas encore enterré!

  7. La force de Facebook est justement d’avoir réuni des non geeks, j’ai trouvé ça intéressant quand mes amis de la vraie vie sont arrivés en masse sur FB. Les technophiles on savait déjà comment communiquer entre nous. Quand je parle de Google + à mes amis, ils n’y voit aucune raison de s’inscrire, un truc de plus à gérer, tout le monde ne passe pas sa vie derrière un écran.

  8. @phgiraud : oui mais il est de très bon ton d’être le premier à prédire la survie ou la mort d’un service sur internet…

  9. C’est sur que l’avance (dans le temp) que Facebook a est énorme et sera difficilement comblé. Une très grosse majorité d’utilisateur (qui est installé sur FB) n’a aucun intérêt pour le moment d’être présent sur 2 réseaux sociaux en parallèle, d’autant que tout est a refaire, tous les contactes sont à renouer etc… C’est bien dommage car gg+ me séduit d’avantage que FB…
    J’espère que l’ouverture officielle de google + changera la tendance !

  10. Quelques points clés à prendre en compte d’après moi :

    1. La plateforme est en phase de test.

    2. La plateforme est en phase de test. 🙂

    3.Ce ne serait pas la première fois qu’un produit à succès suive une telle courbe : regardez celle de Twitterdans ses premiers mois… ça ne vous rappelle rien 😉 http://www.alexa.com/siteinfo/twitter.com.

    4. G+ n’a pas ni les mêmes publics visés (du moins dans un premier temps) ni la même approche que FAcebook. C’est simple, regardez ici les types de groupes les plus influençant du moment sur G+ et si ce ne sont pas vos domaines c’est normal que ça sonne creux pour le moment : http://gpc.fm/.

    5. Je suis un certain nombre d’influenceurs sur G+ dans les domaines du Web, Design et Photo et en très grande majorité ils sont extrêmement enthousiastes pour la plateforme.

    Sachant cela et que Facebook s’aligne en ce moment même sur les innovations et choix de Google je réserverais mon verdict pour après la sortie des Pages Pro/Marque G+, les accès aux mineurs, et tenant compte de l’impact indéniable en SEO des partages et +1 sur la plateforme (déjà avéré).

    Et puis je l’aime bien moi ce machin 🙂

  11. Google+ est venu bien trop tard dans la course. Le potentiel est clairement là, mais les gens ont du mal à changer leurs habitudes.

    Les gens ne veulent non plus pas devoir trianguler entre 2 réseaux sociaux et devoir poster leurs infos à 2 endroits différents.

    Comme le souligne l’article, G+ n’offre en plus pas d’avantages extraordinaires pour la plupart des utilisateurs de facebook.

  12. Il est urgent d’intégrer Buzz aux flux et Google Reader à Sparks. Le bouton +1 est une imitation de ce que fait Facebook et n’est justement pas suffisamment signifiant, il sera toujours utilisable quand d’autres fonctionnalités seront présentes et utiles pour générer du flux. De plus les fonctionnalités de partage sont beaucoup trop introverties, il faut que Google+ continue de représenter une ouverture. Google doit se bouger !

  13. Enfin, un article qui ne va pas dans le sens du vent. Je me demandais si j’étais seul à ne pas croire à ce réseau. Comme les gens ont du mal à quitter Google pour un autre moteur, ils auront du mal à quitter Facebook pour un autre réseau social. Il faudra plusieurs années, avec des nouveautés apportant un réel plus aux utilisateurs.

  14. Le principe des cercles dans GOOGLE + est LE seul vrai changement par rapport à FACEBOOK. Pas de quoi retourner les foules, c’est sûr, d’autant que FACEBOOK pourrait copier cette belle petite option ?
    On compare souvent FACEBOOK à un nouveau continent… faire bouger une population de 750 000 personnes, c’est pas simple quand même ;))

  15. 1- Google+ n’apportent aucune innovation technique digne de ce nom, surtout pour une entreprise aux moyens illimités.

    2- Google + est un empilement de fonctionnalité empruntées ici et là. Cela a plus aux geeks, mais n’est pas suffisant pour que les journalistes (Twitter) et le grand public (Facebook) migrent.

    3- En revanche, Google+ peut contribuer à « banaliser » et segmenter un peu plus la notion de réseau social, ouvrant ainsi la porte à de nombreuses autres initiatives

  16. Perso, je n’utilise que Google+, jamais créé de compte FaceBook.
    Je poste de façon quasi journalière sur G+ et je trouve le principe sympa (que ce soit sur mon smartphone ou depuis mon PC).

    Peut être que les 83% de comptes inactifs sont les personnes qui ont déjà un compte FaceBook, des personnes qui voulaient uniquement voir les différences apportées par G+ par rapport à FaceBook…

    Ybou

  17. @Jérôme> Il y a plusieurs choses dans Google+ qui en font un réseau plus ouvert vers l’extérieur, notamment Sparks. Mais il faut aller plus loin.
    Facebook c’est le minitel accessible depuis un navigateur, Google réussira-t-il à repositionner Googl+ dans le web (je dis « repositionner » car la tendance actuelle est à la fermeture, ça sent mauvais) ?

  18. Je m’en sers également très peu.
    Mais je trouve le concept franchement innovant.
    Ce qui manque à Google, c’est de bosser un peu plus sur la com’ autour de ses produits, ils sont très peu connus du grand public qui sont les principaux utilisateurs garantissant la durée de vie d’un projet.

  19. En effet, j’ai été early-adopter de Google+, mais maintenant, je n’y vais plus.. Faut dire aussi qu’à l’heure actuelle, ce ne sont que des geeks qui postent toujours les mêmes liens et infos, que nous, technophiles, avons déjà lu dans notre Reader..

    Sinon, il y a

  20. En effet, j’ai été early-adopter de Google+, mais maintenant, je n’y vais plus.. Faut dire aussi qu’à l’heure actuelle, ce ne sont que des geeks qui postent toujours les mêmes liens et infos, que nous, technophiles, avons déjà lu dans notre Reader..

    Par exemple, je sais que si j’y allais aujourd’hui, je verrais des news sur le Galaxy Note et la fuite de l’iPhone 5 perdu dans un bar..

  21. L’avance de Facebook sur Google+ ne garantit rien, car MySpace ou Friendster avait eux aussi beaucoup d’avance sur Facebook.

    Le lancement de Google+ peut être considéré comme réussi, surtout pour une application n’apportant rien de nouveau.

    Je pense au contraire que Facebook est amené à disparaître s’il n’évolue pas sur le plan de la confidentialité et au travers d’applications connexes. Cette concurrence avec Google+ est bénéfique car on a vu récemment apparaître des évolutions au niveau de la publication des statuts et on annonce un music player connexe dans Facebook.

    Mais le potentiel de Google+ est énorme étant donné l’écosystème déjà en place: GMail, GCalendar, GDocs, Youtube, Blogger… Plus récemment +1 et Music Beta.

    Depuis le lancement de Google+ il y a seulement 3 mois, il y a déjà eu l’intégration de Games et le partage via le bouton +1, qui ont mis l’application au même niveau que Facebook et contribueront fortement à la fréquentation de l’application.

  22. Je préfère de loin google+ à facebook (mais peut-être est-ce dû au fait que c’est moins « polué » que facebook par la moins grande quantité d’infos).
    Il faut arrêter de dire que google+ est encore fermé et sur invitations : tout le monde à plein d’invitations dispo et personne n’en veut.
    Au delà des choses qui manquent (les étiquettes à la twitter, l’intégration à greader). Je pense qu’un pas sera franchi quand il y aura une API G+ qui permettra son intégration dans des appli, logiciels et sites tiers. Mais peut-être que google ne le souhaite pas…
    En attendant, à suivre la page des nouveautés : http://www.google.com/support/.....&rd=1 et le fil de Vic Gundotra, il n’arrêtent pas de bosser !

  23. Comment peut-on se faire une idée maintenant alors que : G+ est encore limité aux invitations (donc pas assez d’utilisateurs pour que ce soit réellement intéressant) et G+ ne propose toujours rien pour les entreprises?

  24. Bonjour,

    Il semblerait que beaucoup de curieux ont voulu voir de quoi il en retournait.

    Google + ce nouveau réseau social sera il a la hauteur des autres, je pense qu’il faut laisser le temps a GG de voir comment fonctionne leur bébé, et j’imagine bien qu’ils ont des ressources et qu’ils sauront s’adapter chez Google.

    Attendons avant de tirer des conclusions hâtives !

    Eric

  25. de toute façon c’est en beta et on voit mal google abandonner cette fois car c’est une évolution structurelle et pas un projet satellite, l’image serait désastreuse et surtout ça sonnerait définitivement le glas de google dans le monde des réseaux sociaux, on ne voit pas ce qu’il pourrait faire d’autre, et à terme c’est la cata, il en est de la pérennité de google, car son intérêt est peut-être moins de fournir un énième réseau social que d’exploiter le système de vote « +1 » pour pondérer et affiner les résultats de ses SERP, pas besoin d’être madame soleil pour deviner que les recommandations d’internautes vont dans l’avenir être de plus en plus être pris en considération dans les algo des moteurs de recherche, on voit bien les limites du tout technique et l’impérieuse nécessité d’y injecter de l’appréciation « humaine » et Facebook avec son système de recommandation de page web, son maillage, pourrait fournir des résultats plus pertinents s’il se décidait à développer un moteur (ou s’associer avec un projet déjà existant, bing ou autre).

  26. A mon avis, Facebook restera toujours réservé à la famille et aux amis proches. Ce n’est pas sur cet angle que se défini la stratégie de Google +. Je le vois plus comme un véritable outils de veille et de « réseautage » pour lequel il est tout à fait performant.

    En somme on rencontre/noue des liens facilement avec les gens sur Google + (au contraire de Facebook qui est réservé aux connaissances que l’ont fait dans la vie de tous les jours, c’est à dire pas sur Internet). C’est là toute la différence et il y a un véritable intérêt professionnel (et au moins je vais sur Google + régulièrement ce qui n’est pas le cas de Viadeo/Linkedin).

    Google + oui, mais pas pour le grand publique, c’est certain.

  27. Je crois que je vais attendre aussi, histoire de voir comment les marques seront intégrées et si la politique du « vrai nom » n’est pas assouplie. En attendant, je suis allée voir Diaspora, et j’ai eu la surprise de voir qu’il y a du monde, je m’y suis inscrite, du coup.

  28. Pingback: Google+ : premiers signes de baisse | Check ! | Scoop.it

  29. Je suis complètement d’accord avec toi et je ne crois pas moi non plus au succès de google+. Comme tu le dis si bien facebook est trop ancré dans les moeurs, personnellement je suis en école d’informatique et j’ai vu tout ces geeks ce ruée sur google+ mais depuis on ne les entends plus du tout, quand à mes amis ils ne parle même pas de google+ …

  30. Ca reflète tout à fait mon cas : j’ai créé un compte Google Plus au début par curiosité, et honnetement ça doit faire 3 semaines que je n’y suis pas retourné, parce que je n’ai pas grand chose à y faire…

  31. J’ai commencé très tard à utiliser Facebook (il y a seulement 1 an), alors que j’ai ouvert mon compte Google+ dès l’ouverture, le premier jour.

    Mon domaine, c’est le web et la photo. Et je dois dire qu’à ce niveau là, j’ai trouvé énormément de photographes (surtout américains pour le moment) à suivre, et mon Stream est vraiment très intéressant : beaucoup de photos, de la qualité superbe, un régal.

    Facebook, je constate que ça marche fort auprès du public, mais j’ai un peu de mal à comprendre pourquoi. Par contre, Google+ je trouve ça nettement mieux (ergonomie, fonctionnement, concepts) que Facebook. Mais cela ne signifie en rien que Google+ l’emportera sur Facebook, car si les meilleurs produits gagnaient toujours, ça se saurait…

  32. y a pas une guerre perdu d’avance….y a pas une guerre gagné d’avance non plus! tout va se jouer sur les petits détails. la seul chose qui -peut être- google l’a fait mal c’est s’attarder sur l’histoire des invitation. je vous cache pas, j’ai perdu tout espoir d’en avoir 1, alors j’ai laissé tomber

  33. Pingback: Google+ : premiers signes de baisse | Actu des Réseaux Sociaux et du Social Média | Scoop.it

  34. Pingback: Un . sur + « JCFrogBlog II

  35. 9 septembre, je ne peux toujours pas m’inscrire sur Google + … Toujours en phase de test. Je sens qu’il y a moins de monde sur Facebook également. Les réseaux sociaux, c’est sympa, mais terriblement chronophage. Les gens se rendent compte que c’est une mode, que c’est limité en intérêt…

  36. Pingback: Google plus ouvre son API « Taditgeek

Répondre