Google préparerait une application de lecture de news sur tablette de style Flipboard

Ce qui n’était au départ « qu’une simple application de plus » pour iPad est-elle en train de transformer en profondeur la façon dont nous consommons l’information sur internet ? Flipboard a en tout cas suscité quelques vocations, jusqu’à éveiller l’intérêt de Google.

Ce qui n’était au départ « qu’une simple application de plus » pour iPad est-elle en train de transformer en profondeur la façon dont nous consommons l’information sur internet ? Flipboard a en tout cas suscité quelques vocations, jusqu’à éveiller l’intérêt de Google.

Le web sur canapé

Rappel. Si certains peuvent encore légitimement s’interroger sur la réelle utilité d’une tablette, qui ne correspondra peut-être pas aux usages qu’ils ont de l’informatique et du web, une chose est sûre, notamment avec l’iPad et certaines applications : celles-ci offrent une expérience du web complètement différente de ce que nous connaissions auparavant… iPad : du butinage à la lecture, ou le papier réinventé. Sur une tablette on produit peu car le support n’est pas vraiment adapté à de longues séances de travail pour lesquelles on n’a encore rien inventé de mieux que le trio écran-clavier-souris, mais on consomme beaucoup, et dans des conditions idéales : Les utilisateurs de tablettes passeraient 5 fois plus de temps sur les sites de news que les internautes sur PC.

A ce titre, Flipboard est une application incontournable, et, disons-le, purement géniale. De celles qui peuvent justifier à elles seule l’investissement dans un iPad, pour peu que l’on soit un grand dévoreur d’information. Peut-être même la meilleure application pour iPad. Une référence qui a posé les bases d’un standard de la lecture numérique sur tablette, au même titre que les icônes et les fenêtres sur PC aux débuts de l’informatique moderne. Tellement incontournable que d’autres se sont lancés – avec plus ou moins de bonheur – sur le créneau : Zite ou Taptu font partie de ces dernières, avec une mention spéciale à Zite, très claire et agréable à utiliser, avec notamment ce petit plus constitué par la personnalisation progressive des news qui vous sont envoyées en fonction de vos préférences.

Ajoutons à cela la dimension sociale de ces apps, qui permettent de partager, annoter les contenus, et réagir à ces derniers directement dans l’application, et vous avez tous les ingrédients réunis pour attirer la convoitise des géants du web. Ce fut déjà le cas avec Zite, qui à peine sortie du cocon était acquise par… CNN. Cela faillit être le cas aussi avec Flipboard, pour lequel Google avait aussi de sérieuses intentions de rachat, après avoir mené une expérimentation dès septembre 2009 avec FastFlip, fermé depuis.

Bientôt le grand public ?

Selon une information rapportée par RWW, elle-même glanée auprès d’une indiscrétion de Robert Scoble, Google travaillerait sur une application similaire à Flipboard. Avec un « avantage » sur ce dernier : l’application serait disponible pour iPad et pour les tablettes Android, alors que Flipboard est seulement disponible sur iPad (et bientôt sur iPhone). A ce sujet, je pense que la stratégie de Flipboard est la bonne : se concentrer sur un seul OS (et tant qu’à faire le plus répandu en ce qui concerne les tablettes) afin d’en tirer la substantifique moelle et parvenir à une perfection visuelle, sensorielle et fonctionnelle qui de toute façon ne serait pas atteignable sur une tablette Android, pour d’évidentes raisons de fluidité et de qualité d’écran. Rappelons au passage que pour toutes ces raisons, Flipboard a levé depuis sa création 60 millions de dollars auprès de divers investisseurs, pour une valorisation estimée à 200 millions. Pas mal pour une app gratuite et sans pub qui sert à lire le web autrement

L’application de Google, nommée Propeller, ressemblerait donc à un mix de Flipboard, Zite, Pulse et AOL Edition (pas disponible hors US), mais on ignore encore tout de ses fonctionnalités et de sa date de publication.

Au-delà de l’application en elle-même, il est intéressant de noter que Google s’intéresse de près à un usage très spécifique : celui de la consommation d’information sur tablette. Un signe que cette tendance est probablement considérée comme potentiellement très répandue auprès d’un large public dans les années à venir. Si j’étais éditeur de presse, je me pencherais sérieusement sur la question.


Nos dernières vidéos

22 commentaires

  1. « ne perfection visuelle, sensorielle et fonctionnelle qui de toute façon ne serait pas atteignable sur une tablette Android, pour d’évidentes raisons de fluidité et de qualité d’écran »

    Euuuuuuuh… Tu as testé des tablettes android « grand publique » ?? J’ai l’EeePad Asus Transformers, et niveau fluidité et qualité d’écran, elle est vraiment parfaite !

  2. J’ai eu la même réaction… J’ai la EeePad et c’est très très bon. La galaxy Tab est aussi au dessus du lot. On peut peut être mettre la Xoom (pas testé assez longtemps). Je pense (et j’espère) que ce que Eric a voulu dire, c’est que la diversité des écrans dans les tablettes android ne donnera pas le même rendu et certains seront mauvais.

  3. Eric

    @Emmanuel Bouillon : oui, bien sûr, je les ai toutes testées, j’ai actuellement une Galaxy Tab 10.1 et je n’ai pas l’habitude d’avancer ce genre d’affirmation sans de solides arguments et sans avoir essayé tout ce qui existe sur le marché. Même si ça ne plait pas à tout le monde c’est une vérité incontestable : aucune tablette n’atteint le niveau de qualité de l’iPad sur ces trois critères : qualité et contraste de l’écran, fluidité/sensibilité du tactile, et clarté de l’ergonomie.
    Certaines s’en approchent beaucoup (BlackBerry PlayBook) mais restent un cran derrière. Et les tablettes Android son loin derrière.

  4. Je confirme, l’Eeepad d’Asus n’a vraiment rien à envier à l’Ipad, c’est vraiment fluide et la machine tiens la route. Apple ne vas pas garder le monopole aussi longtemps ^^

  5. Eric

    @stef : j’ai trois PC : un PC de bureau sous Windows 7, un netbook Samsung sous XP et un Chromebook Google.
    Et je n’ai jamais eu de Mac.
    Si c’est ça ta définition du fanboy Apple ok, mais on doit être nombreux alors 🙂
    (c’est effrayant de constater que pour certaines personnes la vie se résume à un truc binaire : être pro-ceci ou anti-cela, et vice-versa…)

  6. Pingback: Google préparerait une application de lecture de news sur tablette de style Flipboard | Google et le tourisme | Scoop.it

  7. J’ai eu la même impression en lisant cette « envollée évangélique » d’un pro Apple <>. Car j’ai un galaxy tab 7 sous Overcome depuis plus d’un an et je n’ai pas l’impression d’avoir à rougir devant iPad 2 de ma femme !
    Perte de crédibilité subite 🙁

  8. Pingback: Google préparerait une application de lecture de news sur tablette de style Flipboard | mobilité | Scoop.it

  9. Je crois aussi pour la notion de « papier réinventé », l’IPAD est un niveau au dessus… mais j’ai hate de pouvoir acheter un kindle francisé pour voir si une liseuse va encore plus loin dans la qualité de lecture…

  10. J’ai moi aussi un Eeepad d’Asus ainsi qu’un Ipad et étant un fanboy apple je dois tout de même avouer que l’eeepad est excellent. Bon après niveau design je préfère largement l’ipad mais après c’est chacun ses gouts

  11. Je n’ai pas testé la Galaxy Tab 10.1, mais j’ai une Transformer. Je suis très satisfait de cette tablette, mais aillant essayé un iPad 2 il faut bien avouer qu’au niveau réactivité, fluidité, et qualité d’écran il n’y a pas mieux.
    Après en se qui concerne iOS, c’est beau mais ce n’est pas le plus ergonomique… Et sur iPad beaucoup d’options manquent de base, qui sont pourtant sur iPhone, comme une calculatrice, un réveille, et pouvoir avoir des statistiques sur la consommation de la batterie…
    Après il faut choisir entre un OS beau et bridé, et un OS sobre et pleinement fonctionnel 😉

  12. C’est vrai qu’on a l’impression que Android reste moins fluide (leger quand même), mais il faut aussi dire que l’interface reste quand même plus fournis que celle de l’ipad qui est ni plus ni moins qu’un vulgaire scrolling avec des icones en 2d.
    Donc ceci explique peut être cela aussi 🙂

  13. Hum, oui, effectivement, je ne nie pas que l’iPad est supérieur en terme de fluidité, et sans doute le reste (peu utilisé l’ipad), m’enfin l’affichage et la fluidité avec (en tout cas) la transformers sont excellents !

    Après, je trouve dommage de privilégier une tablette, parce qu’elle est – pour l’instant – majoritaire, et qu’en plus elle se trouve dans un environnement assez fermé ! 😉

    Tiens, truc intéressant, Asus a mis une app « Press Reader » sur la Transformers, avec possibilité d’acheter plusieurs journaux, et même de s’abonner, avec une offre d’essai de 7 journaux. Très bonne initative ^^

  14. Pour avoir comparé l’ipad 2 avec la tablette asus je dois dire que cette dernière n’a rien a envié au produit d’apple. A part peut être le design. Mais côté perfs c’est jeu égal !

  15. @Eric : Je ne sais pas si un article serait vraiment nécessaire. On voit bien, ou en tout cas moi je le remarque, que tu n’es pas du tout un fanboy Apple. Mais en se qui concerne les smartphones et les tablettes, dès que tu parles d’un service ou de quelque chose de générale, tu colles directement le mot « iPad » à la place de tablette et « iPhone » à la place de smartphone.
    Après quand tu parles d’une application en particulier, il est tout à fait légitime de ne parler que d’iOS, vu que j’imagine que tu découvres les applications sur cet OS. Donc tu n’as juste qu’à corriger ce petit soucis de généralisation du terme « iPad/iPhone » 😉

  16. Par contre je comprend ta remarque pour la fluidité de l’iPad, mais pourquoi cracher uniquement sur Android, étant donné que c’est l’iPad qui la seule à avoir une fluidité extrêmement réactif ?
    Surtout que je ne pense pas que cela ce point qui ait motivé les développeurs à ne rester uniquement sur iOS. C’est plus une histoire de coût et du fait que le marché grandement dominé par l’iPad…

  17. Eric

    @Se7h : ce n’est pas tout à fait vrai. Je fais justement très attention à employer le terme « tablette » quand je parle d’une info ne concernant pas uniquement l’iPad, pareil pour « smartphone ». Je rappelle que je pratique les smartphones depuis 10 ans, bien avant que l’iPhone n’existe, et que d’ailleurs le terme a été « inventé » par Microsoft avec le SPV. Mais quand je parle d’une app qui n’est dispo que sur l’iPad forcément je dis « iPad » 🙂
    Sur ton autre remarque, j’ai dit à plusieurs reprises que le BlackBerry PlayBook était la seule qui à mon sens était capable de rivaliser avec l’iPad, tant en termes de fluidité que de qualité d’écran, et qu’elle lui était même supérieure sur certains points (gestion du multitâche, compatibilité Flash etc). Et j’attends avec impatience la mise à jour qui permettra de faier tourner les apps… Android dessus.
    Comme quoi…

  18. Eric

    PS : je ne « crache » pas sur Android ! Je dis juste que concernant les tablettes ça ne me convient pas. Mais j’adore mon Samsung Galaxy S2…

  19. Après c’est sûr que cela reste ton opinion, mais la phrase est tout de même un poil exagérée. J’espère qu’Android Ice Cream sandwich arrivera à niveller ton point de vu sur cet OS perfectible…

  20. Pingback: Clément Hallet – "Mes" news » Google lance Google Currents, son application de lecture pour tablettes Eric

Répondre