Google envisage de promouvoir les formules payantes des éditeurs presse

Google, l’un des premiers principaux agrégateur d’actualité avec son service Google News, s’apprête à aider les éditeurs de presse à obtenir de nouveaux abonnés.

google actualites

Google laisse plus de liberté aux éditeurs

Cet été, le média américain Bloomberg rapportait avoir eu écho de tests de Google concernant un nouveau procédé de promotion d’articles via Google News. Ce nouveau procédé, fonctionnant sous le principe des paywalls, ravira les éditeurs de presse en ligne.

Actuellement, les éditeurs doivent quotidiennement laisser au moins trois contenus en libre accès (comprenez sans rémunération de la part de Google), sous peine d’être discriminés dans le référencement des résultats de recherche d’actualité. Cette méthode pourrait bientôt disparaître, au profit d’une limite personnalisable par les médias (le fameux paywall). Bénéfice ? Il sera maintenant possible pour les médias de choisir de ne plus proposer aucun article en libre-accès, sans que le média ne soit rétrogradé dans les résultats du moteur de recherche.

Un nouveau modèle économique qui profite à tout le monde

Mieux encore, Google encouragerait les formules d’abonnement payantes en utilisant les données de ses utilisateurs pour cibler les lecteurs et recruter de nouveaux abonnés. Un nouvel outil de paiement en ligne serait également à l’étude, permettant aux lecteurs de s’abonner directement via leur compte Google. Le moteur de recherche se chargera ensuite de reverser une part « très généreuse » aux éditeurs, après avoir quand même prélevé sa dîme qui pourrait s’élever à de 30%.

Chez News Corp., un groupe média habituellement très critique envers Google News, on accueille la nouvelle avec enthousiasme. Des mots de son PDG Robert Thomson, ce nouveau système « changera fondamentalement l’écosystème du contenu des éditeurs presse ». Selon lui, « la création de modèles d’abonnement est viable et cohérent ».

Source


Nos dernières vidéos