Google souhaite réaliser ses propres processeurs pour Android

Google veut se lancer dans la fabrication de processeurs dédiés à Android et recherche pour cela un fabriquant capable de relever ce défi.

Android PIxabay Robot

Tout comme Apple qui développe déjà ses propres processeurs dédiés à iOS, Google voudrait créer des puces spécifiques à Android, afin d’uniformiser l’univers autour de l’OS maison. Des discussions sont actuellement en cours avec différents fabricants afin de trouver celui qui sera capable de réaliser des puces à la hauteur des espérances du géant américain.

Google rêve de posséder ses propres processeurs

Une petite annonce publiée par Google confirme cette rumeur qui veut que le géant américain soit à la recherche d’un fabriquant pour réaliser ses propres processeurs pour Android. Sur cette annonce, on peut lire que Google recherche un « architecte de puce multimédia » capable de diriger un « effort de développement de microprocesseur ».

Google serait donc en ce moment même, en train de mener des discussions avec les grands fabricants de smartphones afin de trouver celui qui pourra créer des processeurs dédiés à Android comme Apple l’a fait avec ses puces Ax. Si Google souhaite posséder ses propres processeurs maison c’est qu’il compte bien accélérer le développement d’Android et ne plus dépendre uniquement des technologies présentes sur le marché, mais c’est aussi pour concurrencer davantage son grand rival Apple qui garde pour l’instant une longueur d’avance.

Google pourra-t-il vraiment créer ses propres processeurs ?

Une question est sur toutes les lèvres : Google pourra-t-il vraiment créer ses propres processeurs dédiés à Android ? Pour l’instant, un projet de cette envergure semble assez improbable à court terme, notamment d’un point de vue financier. Rien que pour le développement de ses puces A9, Apple avait dépensé entre 50 et 100 millions de dollars selon le Business Insider, une forte somme mais qui a pu être rentabilisée grâce aux millions de terminaux vendus. De plus, si Google fabrique ses propres processeurs, il ne pourra pas vraiment les imposer aux fabricants de smartphones à moins qu’il décide de les intégrer dans ses contrats MADA, mais cela serait un paramètre de plus à intégrer pour les fabricants de terminaux, qui pourraient alors se tourner vers d’autres OS.

En ce qui concerne le fabricant qui se chargerait du développement des processeurs de Google, les regards se tournent essentiellement vers Qualcomm dont les processeurs Snapdragon équipent déjà de nombreux smartphones Android, mais en toute logique, il n’est pas sûr que le fabricant accepte de développer un processeur qui viendrait détrôner son propre produit.

Source


Nos dernières vidéos

Comments are closed.

Send this to a friend