Google utilisera les pages AMP à partir de février 2016

Pour rappel, il s’agit de pages mobiles qui se chargent plus rapidement.

Google Tablette Pixabay

Contre les Instant Articles de Facebook et l’appli Apple News, Google a dégainé un framework appelé AMP ou Acelerated Mobile Pages (ou pages mobiles accélérées).

En substance, une page mobile accélérée est une page web qui a été optimisée pour que son temps de chargement soit plus rapide sur les plateformes mobiles. Notamment, contrairement à la plupart des pages web normales, une page mobile accélérée ne contient pas de code Javascript écrit par son auteur. En effet, plutôt que d’utiliser du Javascript, les pages AMP utilisent des « custom elements ».

Pour le moment, les pages AMP semblent encore être dans une phase de test. Cependant, Google a déjà informé qu’à partir de l’année prochaine, il commencera à rediriger les utilisateurs de la version mobile de son moteur de recherche vers ces pages accélérées. Et certains sites suspectent déjà Google de vouloir faire de l’utilisation de cette technologie un nouveau signal positif pour le référencement (comme il l’a fait avec le label mobile-friendly).

Par ailleurs, la firme de Mountain View vient d’annoncer sur son blog que son moteur de recherche sur mobile redirigera les utilisateurs vers les pages AMP au mois de février 2016.

Google a intérêt à ce qu’un maximum de pages web utilise cette technologie puisque cela va améliorer l’expérience utilisateur de son moteur de recherche sur mobile.

Cependant, les éditeurs y trouvent aussi un intérêt. En effet, une page AMP se chargerait 4 fois plus vite et consommerait 8 fois moins de données par rapport à une page mobile classique.

Sinon, contrairement aux Instant Article de Facebook, les pages AMP sont ouvertes à tous et offrent aux éditeurs un peu plus de contrôle sur design (il sera même possible de mettre un paywall).

Mais bien entendu, de nombreuses contraintes existent aussi. Par exemple, pour les publicités et les analyses de trafic, l’éditeur devra utiliser des services et des régies qui supportent la technologie AMP.

On notera également que Google ne sera pas le seul à rediriger des utilisateurs vers des pages mobiles accélérées. Des services comme Twitter, LINE, Viber et Tango ont déjà décidé de faire de même.

Google a révélé qu’actuellement, 16 000 nouvelles pages mobiles accélérées sont créées chaque jour.

(Source)


Nos dernières vidéos

5 commentaires

  1. Ca serait pas mal si ça s’applique au page desktop aussi … plus de 10s pour charger chaque page de PresseCitron. Vu le nombre d’article intéressant, ça fait plusieurs minutes de perdu chaque jour à attendre que la page se charge.

  2. Pingback: Google utilisera les pages AMP à partir de février 2016 - Linkeol, L'actualité des entreprises en France

  3. Pingback: Creation-sites | Pearltrees

  4. Pingback: AMP permettra d’avoir une bonne place dans Google News | Presse-Citron

Send this to a friend