Google va pénaliser les sites qui se chargent lentement sur mobile

Google continue d’améliorer l’expérience des utilisateurs de son moteur de recherche sur mobile. Désormais, il va commencer à pénaliser les sites web les plus lents à charger.

Une fois de plus, Google va forcer les éditeurs de sites web à proposer une meilleure expérience aux internautes sur mobile. Dans un billet de blog, la firme de Mountain View annonce une nouvelle mise à jour baptisée « Speed Update » pour son algorithme. « Bien que la vitesse ait été utilisée dans le classement depuis un certain temps, ce signal était axé sur les recherches sur ordinateur. Aujourd’hui, nous annonçons qu’à partir de juillet 2018, la vitesse de la page sera un facteur de classement pour les recherches sur mobile », écrit-elle.

Dans ce billet, Google explique néanmoins que seules les pages les plus lentes et seulement un petit pourcentage des requêtes seront affectés par cette mise à jour du moteur de recherche. Et le signal « applique le même standard à toutes les pages, quelle que soit la technologie utilisée pour construire la page (ndlr, il n’est donc pas question de préférer la technologie AMP). L’intention de la requête de recherche est toujours un signal très fort, donc une page lente peut toujours être très bien classée si elle a un contenu intéressant ».

Google conseille aux développeurs de sites d’utiliser Chrome User Experience Report, Lighthouse et PageSpeed Insights pour évaluer les performances de leurs sites, mais prévient qu’il n’y a pas d’outil officiel pour savoir comment un site sera affecté par cette nouvelle mise à jour.


5 commentaires

  1. Comme Jerome Baptiste, plutôt que de parler de pénalité qui affole tous le sréférenceurs (on imagine toujours le pire avec les pénalités Google), il serait plus sage de dire que Google aura une petite préférence pour les sites rapides sur mobiles et comme dit dans l’article : l’expérience utilisateur tient pour beaucoup à la qualité des contenus.

  2. C’est à la fois une bonne et mauvaise nouvelle car les temps de chargement des sites lents sur mobile peuvent être très frustrant. Cela dit, le fait qu’il n’y est pas d’outil officiel pour savoir comment un site sera affecté par cette nouvelle mise à jour n’est pas bon signe.

Répondre