Google Voice Search : du mieux pour la compréhension du français, de l’allemand et du japonais !

Google est connu pour son moteur de recherche, mais la firme est également très présente sur le secteur de la mobilité avec plusieurs applications pensées pour nos terminaux nomades.

Des applications comme Google Search, par exemple, qui regroupe un certain nombre de fonctions et qui est même capable… de causer. Oui, et si l’application se débrouillait plutôt bien en français, elle est aujourd’hui plus performante, et plus bavarde.

A la base, les versions mobiles de Google Search se contentaient du strict minimum. L’utilisateur tapait les termes de sa requête dans le champ dédié à cet effet, il validait le tout et l’outil lui renvoyait une liste de sites en rapport avec les mots-clés indiqués. Simple, efficace et… pas très amusant.

Il aura fallu attendre l’arrivée de Google Now pour que la recherche mobile s’enrichisse. Grâce à cet assistant prédictif, Google Search est désormais capable de devancer les attentes de l’utilisateur en lui affichant la distance qui le sépare de son lieu de travail, par exemple, ou en faisant automatiquement remonter les rendez-vous enregistrés dans ses calendriers. Les Googlers ont également beaucoup travaillé sur la reconnaissance vocale, afin que nous puissions piloter notre terminal à la voix, un peu comme nous le ferions avec Siri ou S Voice. En quelques instants, il est ainsi possible d’envoyer un courrier électronique à un ami, ou même d’enregistrer une note.

Français Google Search

Intéressant, mais il y a mieux car Google Search est également capable de… répondre aux questions.

Cette fonction est assez récente et elle change considérablement la donne puisqu’il n’est plus nécessaire de poser les yeux sur l’écran de notre smartphone pour obtenir les informations que l’on recherche. On appuie sur le bouton, on pose notre question et Google se chargera d’y apporter une réponse claire, et précise.

Le français, l’allemand et le japonais étaient déjà supportés depuis quelques temps, mais le géant de la recherche a déployé dans la nuit une mise à jour sur ses serveurs afin d’améliorer les performances de son outil. Les détails techniques ne sont pas encore connus, mais les mobinautes souhaitant profiter de ces nouveautés n’auront rien à faire de leur côté. Seul impératif, ils devront disposer de la dernière version de l’application mobile, disponible à la fois sur le Play Store et sur l’AppStore.

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de tester ces fonctions vocales, et que vous souhaitez épater vos amis, vos collègues ou même vos voisins, alors vous pouvez démarrer avec quelques questions simples comme :

  • Quelle est la hauteur de la Tour Eiffel ?
  • Quel âge à George Clooney ?
  • Quelle distance me sépare de Lyon ?
  • Quel temps fait-il ?
  • Quel temps fera t’il demain ?

Google n’a pas publié la liste complète des instructions supportées par son outil, et il faudra donc fouiner pour savoir de quoi il est réellement capable.

Sinon, et c’est un point plutôt intéressant, Google Search est également capable de gérer des conversations. Ces dernières sont assez limitées pour le moment, mais elles fonctionnent plutôt bien. Si vous demandez à l’outil quel âge a Monica Belluci et que vous enchainez ensuite en lui demandant où elle est née (sans préciser le sujet, et donc sans évoquer l’actrice), alors il pourra faire le lien et vous donner la bonne réponse.

Gros bémol en revanche : le « Ok Google » n’est toujours pas supporté. Dommage car lorsqu’il le sera, nous n’aurons même plus besoin de déverrouiller notre smartphone pour accéder à la richesse de la recherche vocale.

Comme Google l’indique sur la note de son blog officiel, d’autres langues devraient suivre rapidement.


Nos dernières vidéos

Comments are closed.

Send this to a friend