Google vs. Facebook : la bipolarité numérique sur une carte

Comme le montre cette carte réalisée par l’Université d’Oxford, l’internet mondial est principalement dominé par Facebook et Google. Peut-on parler d’un monde « bipolaire » ?

Google vs Facebook

Il y a quelques jours, l’ONU avait publié ses prévisions pour la fin de l’année : 40 % de la population mondiale, soit 2.7 milliards de personnes, seront connectées à internet. Ce gâteau est principalement partagé par deux entreprises : Google et Facebook (et Baidu?). Si l’on se fie à cette carte réalisée à l’Université d’Oxford et qui a été faite en se basant sur les données d’Alexa, le web est dominé par Google dans 62 pays, contre 50 pays pour Facebook.

Sans surprise, l’internet français est du côté de Google, bien qu’il existe un « moteur de recherche Made in France ». Ce qui est d’ailleurs confirmé par une récente étude de Médiamétrie qui a révélé que dans l’Hexagone, le « Groupe » Google a reçu 41 008 000 visites au mois d’aout 2013, contre 29 478 000 pour Facebook.

Mais en général, l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Océanie sont conquises par la firme de Mountain View. En revanche, Facebook est le plus visité dans certains pays d’Amérique du Sud, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Les exceptions à la règle

Dans certains pays, les services locaux ont réussi à contrer la domination des entreprises US. Par exemple, en Asie, la Chine est dominée par le moteur de recherche Baidu.

L’Empire du Soleil Levant n’est dominé ni par Facebook, ni par Google mais par Yahoo! Japan. De même, Taiwan fait partie du clan Yahoo!.

En Russie, c’est le moteur de recherche Yandex qui domine. En Biélorussie, c’est le réseau social VK qui remporte le marché. Citons également le cas du Kazakhstan (ou la majorité des visites sont pour le service e-mail Mail.ru) et de la Palestine (une préférence pour le portail d’actualité Al-Watan Voice).

En ce qui concerne l’Afrique Sub-Saharienne, les données d’Alexa n’ont pas été suffisamment complètes pour qu’on puisse connaitre les tendances. Mais il semblerait que cette partie du monde soit encore partagée par les deux géants du web, étant donné que des pays comme le Kenya, Madagascar, le Nigeria et l’Afrique du Sud sont sous l’emprise de Google, tandis que le Ghana, le Sénégal et le Soudan préfèrent Facebook.

(Source)

Carte : by Mark Graham (@geoplace) and Stefano De Sabbata (@maps4thought)
Internet Geographies at The Oxford Internet Institute

August 2013 . geography.oii.ox.ac.uk


  • La fiche technique du Sony Xperia XZ1 se dévoile avant l’heure

    L’actualité est inondée d’informations sur un grand nombre de smartphones depuis quelques jours, à l’approche de l’IFA 2017. Sony n’est pas en reste et des informations, ainsi que des visuels ont fuité dans la presse concernant son futur Xperia XZ1. […]

  • La Switch se plie toute seule ! Nintendo aussi aura droit à son Bendgate…

    Nintendo est-il victime d’un bendgate lui aussi ? De plus en plus de plaintes de clients non satisfaits par leur console font remonter que cette dernière se plie sur elle-même. Un grand nombre de photos ont été publiées sur les réseaux sociaux et l’affaire commence à faire de plus en plus de bruit. […]

  • Apple profitera du lancement de l’iPhone 8 pour dévoiler l’Apple Watch 3

    Si vous suivez l’actualité high-tech, vous savez qu’Apple fidèle à son habitude prépare un grand évènement à la rentrée. La marque à la pomme compte présenter dans sa prochaine Keynote le futur flagship de la marque, à savoir l’iPhone 8, on découvrira également les iPhone 7S et 7S Plus, mais également la montre connectée Apple Watch 3. […]

Nos dernières vidéos

3 commentaires

  1. Vu la diversification des activités de Google au delà de son moteur de recherche (maps, visites virtuelles, google plus, agenda, gmail, drive…) je pense que d’ici quelques années il a tout vampiriser et s’accaparer quasiment tout le trafic. Si google plus fonctionne un jour ça va être compliqué pour pas mal de réseaux sociaux!

Send this to a friend