Suivez-nous

Tech

Grâce au machine learning, les batteries pourraient devenir plus sûres et de meilleure qualité

Cette technique basée sur l’IA pourrait permettre un grand pas en avant pour ce secteur.

Il y a

  

le

 
batteries au graphène
© Unsplash / Alexander Andrews

Les batteries au lithium représentent un risque souvent méconnu. Nous vous parlions notamment récemment des centres de recyclage américains qui doivent faire face à de sérieux dangers. Il semble en effet qu’une usine de ce type parte en fumée chaque mois dans le pays à cause de la dangerosité des batteries. Sans aller jusque là, il n’est pas rare d’être confronté à une batterie de téléphone qui se décharge beaucoup trop vite.

Des chercheurs de l’Université de Cambridge et Newcastle ont peut-être trouvé la parade à ces problèmes récurrents. Ils ont en effet conçu un système de contrôle qui permettrait d’améliorer grandement la sûreté et la fiabilité des batteries.

Rendre la charge plus rapide tout en diminuant l’usure

Concrètement, des impulsions électroniques sont tout d’abord envoyées et on mesure la réponse. Ces données sont ensuite analysées par un algorithme qui fonctionne selon un modèle d’apprentissage automatique de manière à prédire le fonctionnement futur de la batterie. L’intelligence artificielle s’est donc nourrie des 20 000 mesures expérimentales effectuées par l’équipe. Ce qui surprend surtout, c’est que ce dispositif serait dix fois plus efficace dans ses prédictions que ceux actuellement utilisés.

« La sécurité et la fiabilité sont les critères de conception les plus importants car nous développons des batteries qui peuvent contenir beaucoup d’énergie dans un petit espace. En améliorant le logiciel qui surveille la charge et la décharge, et en utilisant un logiciel piloté par les données pour contrôler le processus de charge, je pense que nous pouvons améliorer considérablement les performances de la batterie », explique Alpha Lee, un des auteurs de cette étude.

Les scientifiques s’affairent maintenant à utiliser leur algorithme pour mieux comprendre les dégradations des batteries au fil du temps. Ils travaillent par ailleurs sur des protocoles de charges afin de rendre cette dernière plus rapide tout en minimisant l’usure.

Dans ce domaine, les choses semblent sérieusement s’accélérer. Il y a seulement quelques mois, nous vous expliquions déjà comment des chercheurs de l’Université de Purdue étaient parvenus à augmenter l’autonomie des batteries tout en limitant leur temps de chargement.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests