Des hackers revendiquent la panne de Skype et veulent s’en prendre à Steam maintenant

Microsoft n’a pas communiqué sur les revendications d’un groupe de hackers, qui dit avoir été le responsable de la panne mondiale de Skype qui a duré plus de deux jours et qui continue toujours d’impacter de nombreux utilisateurs dans le monde, comme on peut le voir sur l’outil Downdetector.com. Ce même groupe dit s’apprêter à cibler Steam durant la période de promotion d’été qui a commencé hier.

Skype

Impossible d’avoir raté l’info, la messagerie instantanée et le service de VoIP Skype ont été en panne une bonne partie de la semaine pour des dizaines, voire des centaines de millions de personnes. Le groupe de hackers se faisant appeler « CyberTeam » a dévoilé être le responsable d’une vaste attaque DDoS et a prouvé ses dire en montrant une capture d’une conversation ou les pirates évoquent le lancement d’une attaque peu avant le début des soucis pour Microsoft.

La panne de Skype était-elle un piratage ?

Pour rappel, une attaque DDoS consiste à saturer les serveurs de multiples requêtes dans le but de les faire tomber. Avec un service aussi populaire, assez rapidement le poids des requêtes des pirates jumelé aux tentatives de reconnexions de millions de comptes simultanément peut amplifier le souci, jusqu’à entrainer une panne mondiale.

CyberTeam a déclaré : « Skype est tombé à cause de CyberTeam !!! Voici une capture prise avant que l’attaque n’arrive sur Skype. C’est juste le commencement d’une nouvelle ère, le prochain c’est Steam ». Pourquoi Skype ? Pourquoi Steam ? Une ère nouvelle ? A ces questions aucune réponse, car il n’y a probablement aucune revendication et juste un groupe d’idiots ayant compris comment générer une attaque DDoS, ce qui est à la portée de tout le monde avec un minimum de connaissances. Il s’agit probablement de cela concernant « l’ère nouvelle », la démocratisation des attaques DDoS.

Actuellement Microsoft n’a pas confirmé les dires de ces pirates et Steam est toujours debout, on a juste d’obscurs plaisantins semblant venir du Brésil qui s’attribuent un fait de guerre virtuel, une semaine après…


Nos dernières vidéos

2 commentaires

  1. « A ces questions aucune réponse, car il n’y a probablement aucune revendication et juste un groupe d’idiots ayant compris comment générer une attaque DDoS, ce qui est à la portée de tout le monde avec un minimum de connaissances »

    C’est cela, trois gus dans un garage qui font tomber les serveurs de Microsoft … Et qui prennent le risque de se faire gauler rien que pour s’amuser. Rappelez nous de combien de pc zombies étaient composés les bots découverts récemment ?

    • Emmanuel Ghesquier
      Emmanuel Ghesquier on

      il peut avoir de dizaines de milliers de pc zombies et un seul hackers derrière, idem pour les objets connectés très en vogues et si mal sécurisés

Répondre