Suivez-nous

Cybersécurité

Un homme perd un million de dollars suite au piratage de sa carte SIM

Victime d’un piratage de sa carte SIM, l’américain Robert Ross a perdu pas moins d’un million de dollars, soit la totalité de ses économies, après avoir simplement remarqué qu’il n’avait pas de couverture cellulaire sur son smartphone.

Il y a

  

le

 
dollars piratage carte SIM
© Unsplash / Mackenzie Marco

Si les témoignages rapportant des piratage à la carte SIM sont relativement répandues, celle de Robert Ross se positionne parmi les plus impressionnantes. Dans un article de CNN, l’américain revient plus en détail sur le type d’attaque qui lui a couté un million de dollars en octobre 2018. Plus d’un an après, il tente toujours d’obtenir réparation.

Il revient sur l’événement auprès du média américain, indiquant : « J’étais chez moi à mon bureau et j’ai remarqué une notification sur mon iPhone pour une demande de retrait auprès d’une de mes institutions financières, et je me suis dit ‘C’est bizarre’. Je n’ai pas fait de demande de retrait. Puis j’ai regardé mon téléphone et j’ai vu que je n’avais pas de service ».

Passer par l’opérateur pour s’attaquer à la carte SIM

Le piratage informatique qui s’est attaqué à la carte SIM de Ross est passé par l’opérateur de la victime. En effet, il s’est vraisemblablement fait passer pour cette dernière auprès d’AT&T afin de prendre le contrôle de son numéro de téléphone. C’est pour cette raison qu’il a été en mesure de bloquer le smartphone de l’américain à distance et à se saisir ensuite de l’argent.

Les autorités américaines ont réussi à arrêter le pirate informatique présumé. Toutefois, celui-ci a plaidé non coupable.

Suite à ce piratage, Ross a déposé plainte contre AT&T, jugeant que l’opérateur n’avait pas protéger ses données personnelles, ce qui avait mené à la disparition de la totalité de ses économies. Économies non négligeables, car représentant un million de dollars.

Un porte-parole d’AT&T a déclaré à CNN Business a déclaré : « Les échanges frauduleux de cartes SIM sont une forme de vol commis par des criminels sophistiqués. Nous travaillons en étroite collaboration avec notre industrie, les forces de l’ordre et les consommateurs pour arrêter et prévenir ce type de crime ». À cela, il a ajouté : « Il est regrettable que M. Ross en fasse l’expérience, mais nous contestons ses allégations et prévoyons de les réfuter devant les tribunaux ».

AT&T n’est vraisemblablement pas le seul opérateur impacté par ce type d’attaques, rapporte CNN, indiquant que tous les principaux opérateurs américains sont concernés.

Antivirus Bitdefender Plus
Par : Bitdefender
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus Cyber-sécurité

Bons plans VPN

Les meilleurs VPN