Suivez-nous

Tech

Huawei sera-t-il exclu du réseau 5G de l’Union européenne ?

Alors que Huawei est en proie à plusieurs chefs d’accusation aux USA, l’Union européenne songe elle aussi à contrôler l’entreprise chinoise en interdisant les équipements 5G de celle-ci dans toute la zone.

Il y a

le

Huawei 5G
© Presse-citron

Il y a quelques mois, tous les équipements de Huawei ont été exclus des États-Unis, qui s’inquiétaient des risques d’espionnage venus tout droit de Chine. Entre temps, les relations entre le groupe et le pays se sont encore dégradées au point que les USA ont porté plainte contre la firme de Ren Zhengfei.

Après les USA, Huawei fait peur à l’Union européenne

Depuis, l’Union européenne se demande à son tour si elle doit bannir les équipements 5G de Huawei de son futur réseau, pour les mêmes raisons. En effet, la Commission européenne suggère que l’entreprise pourrait très bien installer un système qui lui donnerait un accès à tout ce qui se passe sur le réseau avant de remonter certaines informations au gouvernement chinois.

En marge du Mobile World Congress qui se tiendra à Barcelone fin février, le cas de Huawei devrait donc être discuté par la Commission européenne. La GSM Association, organisation en charge du MWC, devrait également être de la partie puisque son directeur général, Mats Granryd, a écrit une lettre sur le sujet destinée aux membres de la Commission. Pour l’instant, la date ne semble pas encore confirmée par les entités concernées.

Néanmoins, il ne faut pas oublier que l’Union européenne collabore à ce jour avec Huawei autour du développement de la 5G, dont elle a prévu le déploiement au cours de l’année 2020. Plus concrètement, cette interdiction signifierait que la technologie pourrait prendre beaucoup de retard en Europe, au moins deux ou trois ans, ce qui serait mettrait la zone en question dans une situation de faiblesse par rapport aux autres pays du monde, dont les États-Unis et la Chine.

En France, les autorités ont également fait part de leurs doutes concernant la fiabilité de Huawei, si bien que le pays a songé à mettre en place un accord qui lui offrirait plus de contrôle. Pour l’instant, l’amendement « anti-Huawei » est en cours de discussion.

Source

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests