Suivez-nous

Smartphones

Huawei lancerait son concurrent de Google Mobile Services le 24 février

Huawei s’apprêterait à dévoiler HMS, son alternative aux services proposés par Google, en Europe.

Il y a

  

le

 

Par

La marque Huawei sur le dos d'un smartphone
La marque Huawei sur le dos d'un smartphone / © Zac Wolff (via Unsplash)

Si Huawei peut toujours utiliser la version open source du système d’exploitation Android, les sanctions de Washington empêchent celui-ci de préinstaller les services de Google, dont Maps, YouTube et le Play Store.

De ce fait, les smartphones de Huawei ont continué à bien se vendre en Chine (où ces services Google ne sont pas utiles), tandis que les ventes dans les autres pays ont été handicapées.

Pour mitiger l’impact de ces sanctions sur sa division mobile, Huawei développe depuis un moment des alternatives à ces services Google auxquels il n’a plus accès, via la suite Huawei Mobile Services. En même temps, le constructeur essaie également de convaincre le maximum de développeurs de proposer leurs applications sur son alternative au Play Store.

Une officialisation imminente ?

D’après de nouvelles rumeurs, la présentation de Huawei Mobile Services, pour remplacer les services normalement proposés par Google sur Android, serait imminente.

Un article du site Android Authority indique que de nombreux médias chinois suggèrent que Huawei Mobile Services pourrait être dévoilé le 24 février durant un événement du constructeur à Barcelone.

Huawei compterait profiter de cet événement pour dévoiler les versions européennes de deux smartphones : le Honor View 30 et le Honor View 30 Pro. Et il s’agirait des premiers smartphones Huawei en Europe à utiliser les alternatives du constructeur aux services de Google.

Des alternatives aux apps de Google

Pour le moment, nous ignorons quels seront les contenus de HMS pour les marchés hors Chine. Mais il est probable que Huawei ait développé des alternatives aux applications de Google pour des domaines comme la messagerie, le paiement et la navigation.

D’ailleurs, la société TomTom a déjà révélé que celui-ci a déjà signé un accord avec Huawei, qui devrait permettre à son service de remplacer ceux de Google Maps sur les smartphones du constructeur chinois.

Sinon, Huawei pourrait également profiter d’une puissante alternative au Play Store de Google grâce à une alliance entre plusieurs constructeurs chinois.

Il y a deux semaines, une rumeur lancée par Reuters indiquait que Huawei serait en train de former une alliance avec d’autres constructeurs chinois, Xiaomi, Oppo et Vivo, afin de créer une plateforme baptisée Global Developer Service Alliance (GDSA). Celle-ci servirait d’alternative au Play Store de Google et pourrait être installée sur les mobiles vendus par les membres de cette alliance.

Mais bien entendu, pour le moment, rien n’a encore été officialisé.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests