Suivez-nous

Smartphones

Huawei présentera le Mate 40 le 22 octobre

Huawei vient d’indiquer qu’il présentera sa série Mate 40 le 22 octobre. Il pourrait s’agir des derniers smartphones du constructeur avec des processeurs Kirin. En effet, de nouvelles sanctions américaines annoncées cette année ont obligé le fournisseur de ce composant à ne plus prendre de commandes.

Il y a

  

le

 

Par

test huawei p40 pro plus finitions
Le dos du Huawei P40 Pro Plus. © Presse-citron

Après la présentation du Pixel 5 par Google, puis la présentation de ses nouveaux iPhone par Apple, le 13 octobre, on assistera à la présentation du Mate 40 de Huawei et de ses variantes, le 22 octobre. Le constructeur chinois a annoncé cette date sur Twitter, évoquant des performances « sans précédent ».

A priori, Huawei mettra une fois de plus l’accent sur la photo. Celui-ci, ces dernières années, a su positionner ses modèles haut de gamme parmi les meilleurs smartphones pour prendre des photos et des vidéos. Et grâce à ses processeurs Kirin, Huawei est en mesure de proposer des modèles ultraperformants.

La dernière génération de smartphones équipés de processeurs Kirin ?

Malheureusement pour les fans de Huwei, le Mate 40 et ses variantes pourraient être les derniers smartphones du constructeur à être équipés de processeurs Kirin. Cette année, Washington a annoncé de nouvelles sanctions contre Huawei et celles-ci affectent la chaîne d’approvisionnement du constructeur.

Les sanctions américaines de 2019 empêchaient les entreprises américaines (sauf celles qui obtiennent un permis) de faire du commerce avec Huawei. Et l’une des principales conséquences était que Huawei n’a plus été en mesure d’utiliser la licence de Google qui permet de préinstaller les applications comme le Play Store, YouTube ou Gmail.

Mais même sans les applications de Google, Huawei a continué à commercialiser des smartphones utilisant la version open source d’Android. Et comme ces applications ne sont pas utilisées en Chine, les ventes dans l’Empire du Milieu n’ont pas été affectées.

Les sanctions annoncées en 2020, en revanche, concernent aussi les entreprises non américaines, mais qui utilisent des équipements ou des technologies américaines. De ce fait, la société qui fournit les processeurs Kirin à Huawei a décidé de ne plus prendre de nouvelles commandes.  D’ailleurs, il est possible que Huawei n’ait pas un stock très important de Mate 40, à cause de cette pénurie de processeurs.

En plus d’être privé de licence Android, Huawei est aussi privé de certains composants essentiels pour ses futurs smartphones

Et le constructeur pourrait aussi avoir des difficultés à s’approvisionner pour d’autres composants. Par exemple, dans un précédent article, nous avons relayé une rumeur selon laquelle Huawei pourrait aussi être privé de caméras Sony à cause des sanctions de Washington.

Pour le moment, on ne sait pas comment Huawei compte faire pour continuer à produire des smartphones alors qu’il est privé de composants essentiels comme les processeurs Kirin. Mais nous savons que certaines entreprises, comme le fondeur Mediatek, ont déjà déposé une demande auprès des autorités américaines afin d’avoir une licence pour faire du commerce avec le constructeur.

Mais Huawei pourrait aussi se tourner vers Qualcomm pour s’approvisionner en processeurs. Le constructeur a déjà indiqué qu’il pourrait utiliser les puces de cette entreprise américaine si celle-ci obtient une licence.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests