Suivez-nous

Smartphones

Huawei : un smartphone sous HarmonyOS avant la fin de l’année ?

D’après un analyste cité par le média chinois Global Times, Huawei pourrait lancer son premier smartphone sous HarmonyOS dès cette année.

Il y a

  

le

 

Par

test huawei p40 pro plus capteurs avant
© Presse-citron

Cette année, Huawei se décidera-t-il enfin à utiliser son système d’exploitation HarmonyOS pour les smartphones ? Un article récemment publié par le média chinois Global Times suggère que cela est possible. Huawei fait partie des principaux constructeurs de smartphones Android. Mais depuis 2019, l’entreprise est mise en difficulté par les sanctions imposées par Washington. Pour rappel, celles-ci empêchent les sociétés américaines de faire du commerce avec Huawei.

De ce fait, Google, par exemple, ne peut plus fournir sa licence pour les constructeurs de smartphones Android à Huawei. Ce qui fait que ce dernier ne peut plus préinstaller les apps et services de Google, dont le Play Store, sur ses smartphones. Malgré cela, Huawei a continué à proposer des smartphones Android, qui utilisent la version open source du système d’exploitation. Mais en même temps, le constructeur chinois a développé son propre système d’exploitation : HarmonyOS.

Et d’après l’article du Global Times, Huawei pourrait finalement lancer cet OS sur un smartphone. Le média chinois cite Ma Jihua, un analyste qui suivrait de près Huawei. Celui-ci prédirait que le constructeur pourrait lancer un smartphone utilisant HarmonyOS avant la fin de l’année, afin de profiter de l’explosion de la 5G en Chine.

Une situation qui se complique

La situation de Huawei n’est pas près de s’arranger. Alors que le constructeur ne pouvait plus utiliser la licence de Google pour les nouveaux smartphones, celui-ci recevait encore des mises à jour de la firme de Mountain View pour les modèles qui ont été lancés avant l’arrivée des sanctions américaines.

Mais récemment, la licence provisoire qui permettait cette collaboration entre Google et Huawei a expiré. Et Washington ne semble pas avoir l’intention de renouveler cette licence, qui devait seulement permettre aux utilisateurs d’appareils ou d’équipements Huawei de faire une transition vers des alternatives.

En même temps, Huawei pourrait aussi faire face à une pénurie de processeurs (et d’autres composants). Au mois de mai 2020, les États-Unis ont annoncé de nouvelles sanctions contre le constructeur. Celles-ci empêchent les entreprises non américaines, mais qui utilisent des technologies ou des équipements américains de fournir Huawei.

Et malheureusement, la société qui produisait les processeurs Kirin pour la marque chinoise est concernée par ces mesures. De ce fait, Huawei sera bientôt à court de processeurs.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests