ikiffU, le flirt étudiant facile et anonyme

Si Mark Zuckerberg avait été un peu moins ambitieux, au lieu de créer Facebook, il se serait peut-être contenté de LikeALittle, un site qui permet aux étudiants de flirter entre eux sur le campus. Un peu ce qu’était « The Facebook » au départ.

Si Mark Zuckerberg avait été un peu moins ambitieux, au lieu de créer Facebook, il se serait peut-être contenté de LikeALittle, un site qui permet aux étudiants de flirter entre eux sur le campus. Un peu ce qu’était « The Facebook » au départ.

Et comme LikeALittle a l’air de bien fonctionner et qu’il n’existait pas d’équivalent en France, pays de l’amour, des petits gars bien de chez nous ont eu l’idée de reprendre le concept et de développer un site sur le même modèle destiné aux étudiants et étudiantes français qui cherchent un peu l’aventure entre deux cours.

Ainsi est né ikiffu.fr, un site social qui permet aux étudiants de pécho, pardon, de flirter et de communiquer entre eux dans un anonymat total.

Le service permet de déposer un message anonyme appelé « kiff », destiné à une personne croisée ou aperçue à la fac, en croisant les doigts très fort pour que cette personne visite le site et se reconnaisse. L’étudiant, en déposant son message, doit préciser le sexe, la couleur de cheveux, l’école ou l’université de l’élu ainsi que le moment, la date et le lieu de rencontre.

Chaque école et université française dispose de sa propre page, avec plusieurs rubriques pour chaque endroit (bibliothèques, cafeteria,…). Les utilisateurs de ikiffu.fr ont le choix de s’inscrire, ou non, dans la page dédiée à leur fac pour déposer leur compliment. Les inscrits ont accès à une boîte de messagerie privée, pour correspondre avec la personne qui les intéresse, au cas où celle-ci, bien évidemment, se reconnait dans le compliment déposé.

Selon les auteurs du site, une version mobile pour iPhone devrait en ligne prochainement, ce qui parait indispensable pour ce genre de service, surtout avec une fonction de géolocalisation.


frenchweek Booster la visibilité de son application iPhone avec Appsteur Cet article est publié dans le cadre de la French Week. Pour en savoir plus.

.


Nos dernières vidéos

19 commentaires

  1. Concept amusant et bien pensé : réseau social et relation amoureuse c’est le cocktail gagnant ! Après il va falloir être imaginatif pour faire sa place dans un domaine très concurentiel…

  2. Mince, ça me donnerait presque envie de retourner en cours 🙂
    A quand le meme systeme pour le métro parisien ?
    (hmm, concept à développer ?)

  3. @Eric : oui c’est bien ça : « pécho » ! Ca fait partie du langage de beaucoup d’étudiant donc c’est bien choisi hehe.

    Ce concept me fait sourire (gentiment). Je suis étudiant donc je me mets à la place des utilisateurs, et l’imagine des scènes en pratique.
    J’imagine l’étudiant avec son calepin/son téléphone/ou autre toujours à la main (même si chez les étudiants c’est déjà le cas), en train d’envoyer des « kiffs » de toutes les jolies filles qu’il peut croiser en notant l’heure, la description, le lieu, tous les détails nécessaires à identifier la personne en question. L’image est plutôt amusante.
    Mais concrètement, même si le dans le fond c’est sympa comme idée, je ne vois pas comment on pourrait trouver quelqu’un. En effet, il y a deux facteurs très hasardeux :
    -la personne kiffée doit connaître et se rendre sur ikiffu,
    -au bon moment (pas à la fin de l’année scolaire, alors que le kiff date du début de celle-ci par exemple),
    -elle doit se reconnaître (et franchement je ne vois pas comment on peut se reconnaître…à moins d’être dans la même section/classe à la rigueur).

    Bref, idée amusante et originale dans la forme, mais dans le fond peu efficace d’après moi.

  4. @Eric: ah bien vu je connaissais pas.
    Décidement il reste de moins en moins de place pour des nouvelles idées à développer.

  5. Est-ce qu’il est enfin entré dans le Larousse d’ailleurs ce verbe ?? L’Académie avait rétorqué (du temps où je m’y étais intéressé) que ce n’était qu’un mot « à la mode » qui s’oublierait rapidement…

  6. J’apprécie le fait qu’on aide les grands timides à faire le premier pas.
    Il faut dire ce qui est, pour ce genre de personnes, il est toujours plus simple d’établir le premier contact par écran interposé.

    En l’occurrence, pour ce genre de site, il faut aussi espérer que notre « cible » se pointe sur le site !

  7. Euh… c’est sensé marcher déjà très fort ?? parce que selon l’image qui accompagne votre post, le dernier « kiff » est daté de septembre… A moins que ce soit aléatoire ? ou une vieille capture ? Bon quoiqu’il en soit je suis super jalouse d’avoir loupé la drague 2.0 à la fac… Encore une occasion d’en vouloir à la jeunesse !

  8. Y-a-t-il un projet d’extension du genre ifucku ? ou un lien vers e-capote ? Y a des tunes à se faire là… je suis navrante, je sais…

  9. Il y a aussi Shymee.com ca a l’air tout récent, il propose aussi le metro, les parcs…
    Sinon j’ai aussi trouvé tumaplu mais pas terrible

  10. Autant avec la population des Etats-Unis, du Canada et Royaume-Uni réunis, cela peut sans doute marcher, autant pour la France, ce concept de site me rend un peu sceptique. Les traditions sont sans doute un peu différentes. Mais bon pourquoi pas, et il faut leur souhaiter du succès. A noter également qu’en France, un nombre significatif d’étudiants s’inscrit parfois carrément sur des sites de rencontre libertin.

Répondre