Il attaque son opérateur parce-qu’il ne peut utiliser FaceTime en 3G (USA)

Un architecte de San Francisco a décidé d’attaquer son opérateur téléphonique AT&T car ce dernier, par une clause sibylline de son contrat, lui interdit de communiquer en vidéo avec sa famille avec FaceTime en utilisant son réseau 3G/4G.

Certaines personnes ne plaisantent pas avec les promesses et méthodes parfois un peu foireuses des opérateurs téléphoniques, surtout quand cela touche la famille. Car on a dit « pas la famille » hein.

Jamais.

C’est ce cas de cet architecte de San Francisco, qui a décidé d’attaquer son opérateur téléphonique AT&T car ce dernier, par une clause sibylline de son contrat, lui interdit de communiquer en vidéo avec sa famille avec FaceTime via son réseau 3G/4G.

Reprenons : FaceTime est l’application de chat vidéo fournie par Apple sur iPhone et iPad depuis iOS 4. Cette application, d’utilisation simplissime, permet à deux personnes distantes de communiquer en vidéo via leur terminal mobile Apple. Jusqu’à il y a peu, le chat vidéo via FaceTime n’était possible qu’en WiFi. Mais l’application a évolué et il est désormais possible depuis la mise à jour iOS6 de passer des appels vidéo via le réseau cellulaire téléphonique.

> Lire aussi :  RGPD et hotspots WiFi, on en parle ?

facetime

Seulement voilà : malgré des promesses d’abonnements data « illimités » (il faut toujours mettre des guillemets à « illimité », le mot devrait être livré avec), certains opérateurs bloquent ce qu’ils veulent. Ici ce sera le partage de connexion, là le streaming vidéo, et là encore le chat via FaceTime. C’est précisément ce dernier cas qui nous intéresse aujourd’hui. Notre bon architecte, qui voyage beaucoup, avait lors de l’achat de son iPhone 5 contracté un plan data illimité chez AT&T, pensant qu’il pourrait ainsi se taper des bonnes séances de vidéo avec sa petite famille dès qu’il serait loin de chez lui. Mais il avait apparemment mal lu son contrat : avec AT&T aussi l’illimité est limité, et FaceTime n’est autorisé qu’en WiFi, à l’ancienne.

Colère du monsieur qui donc assigne l’opérateur devant la puissante FCC (Federal Communications Commission) en espérant que de nombreux autres vidéonautes frustrés en feront de même.

Sinon il pourrait aussi utiliser Skype (gratuit) qui fonctionne très bien sur iOS en 3G, mais bon quand on a des principes hein. De toute façon, dans le domaine il y a une règle : « Emmerde toujours ton opérateur, si tu ne sais pas pourquoi, lui il sait ». Oui je viens de l’inventer mais je la trouve pas mal.

> Lire aussi :  RGPD et hotspots WiFi, on en parle ?

(source)


9 commentaires

  1. Si c’est marqué noir sur blanc dans son contrat… il l’a dans le ***.

    Mais bon, je trouverais ça aussi agaçant que mon opérateur, en plus de me prendre pour un pigeon en me vendant un iPhone 5 (troll gratuit), me prennent encore pour un pigeon en bloquant des fonctionnalités.

  2. Skype fonctionnant très bien sous iOS est peut-être aller un peu loin. C’est peut-être vrai pour les conversations téléphoniques, mais l’utilisation en chat (multiples interlocuteurs et multiples conversations) montrent qu’elle est extrêmement gourmande en batterie, même en Wifi.

  3. bon, j’ai encore un 3GS, donc ça doit pas aider, mais Skype est vraiment une usine à gaz et le plus souvent la qualité de l’appel est moins bonne que depuis le MacBook (même connexion internet).
    J’ai pas testé Hangout pour la simple raison que c’est compliqué de savoir qui est dispo’, pareil pour le Chat +.
    Par contre maintenant que Chrome est compatible Hangout « Out Of The Box » ça facilite les choses, leur reste p’us qu’à faire une App plus pratique.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.