ILoveSketch, la 3D au bout du crayon

Malgré l’évolution des logiciels, la 3D reste un art difficile réservé aux spécialistes qui ont décidé que leur passion méritait bien que l’on lui consacre une vie ou deux. Cependant il existe ici et là quelques perles d’applications qui permettent de s’initier à peu de frais et relativement facilement aux basiques de la modélisation, des

Malgré l’évolution des logiciels, la 3D reste un art difficile réservé aux spécialistes qui ont décidé que leur passion méritait bien que l’on lui consacre une vie ou deux.

Cependant il existe ici et là quelques perles d’applications qui permettent de s’initier à peu de frais et relativement facilement aux basiques de la modélisation, des polygones et autres textures. C’était le cas jusqu’à présent de l’excellent Sketchup, dont la prise en main très intuitive n’a pas tardé à attirer le regard de Google, qui l’a finalement racheté pour l’intégrer dans Google Earth comme outil de base de modélisation des bâtiments.

IloveSketch, un projet encore expérimental mené par l’Université de Toronto, propose une expérience étonnante, surtout s’il est utilisé à l’aide d’une palette graphique ou d’un écran tactile (qui décidément s’invite de plus en plus souvent dans les démonstrations de logiciels) : la possibilité de tracer des croquis en 3D à main levée, aussi facilement que vous le feriez avec le simple duo crayon-papier.

A mi-chemin entre dessin et origami virtuel, ce logiciel ouvre une voie royale à ceux qui ont besoin de projeter une représentation rapide du design d’un objet. Espérons qu’un éditeur se penche rapidement sur la question et propose une version finie du logiciel prochainement.


Nos dernières vidéos

6 commentaires

  1. Effectivement, ce projet expérimental à l’air bluffant et assez facile d’accès, surtout en mode « tactile » comme sur la vidéo : les effets 3D m’ont toujours semblé magiques! Et le résultat à la fin est assez bluffant… Mais la question qui se pose est surtout : ce logiciel sera t-il un jour accessible aux profanes, et l’interface sera t-elle alors aussi bien qu’en tactile ?

  2. Tout d’abord Eric, c’est une Tablette graphique et non Palette…
    Sinon, intéressant pour la manipulation des objets graphiques (symétrie, effacement, connexion des points, etc…) mais pas pour le dessin lui-même, parce que faire 2 fois le même trait (même approximativement) sur une _tablette graphique_ (j’insiste!), c’est très difficile et vite gavant…

Répondre