Suivez-nous

Réseaux sociaux

Instagram lance une campagne pour lutter contre les troubles alimentaires

Le réseau social et la Butterfly Foundation for Eating Disorders œuvrent de concert pour promouvoir un message positif d’acceptation des corps, quels que soient leurs tailles ou leurs formes.

Il y a

  

le

 
instagram
© Unsplash - NeONBRAND

Il y a seulement deux ans, une étude avait permis de tirer la sonnette d’alarme. Cette recherche initiée par l’University College de Londres établit un lien direct entre Instagram et les troubles de l’alimentation. « L’utilisation régulière d’Instagram augmente les risques de troubles alimentaires. Nos résultats révèlent l’implication que peuvent avoir les réseaux sociaux dans le bien-être psychologique et l’influence des « célébrités » healthy sur des centaines ou milliers d’individus », soulignaient alors les chercheurs.

Depuis, rien ne semble avoir vraiment changé. Instagram et la Butterfly Foundation, spécialisée dans les troubles du comportement alimentaire, ont donc décidé de passer à l’action. La campagne #TheWholeMe est initiée en Australie et vise avant tout un public adolescent mais aussi les adultes. L’idée est de promouvoir une utilisation positive du réseau social.

Des chiffres alarmants

Plusieurs boîtes à outils et quiz sont notamment proposés. Pour les plus jeunes, l’objectif est surtout de leur faire comprendre que les images qu’ils voient sont souvent des mises en scène qu’il faut prendre avec distance. En ce qui concerne les adultes, l’accent est mis sur les dispositifs de confidentialité et de sécurité existants et qui ne sont pas toujours bien connus.

Il y a en tout cas urgence à agir, si l’on en croit les chiffres fournis sur le site de la campagne. Sur l’ensemble des répondants âgés de 19 à 30 ans, 58 % ont déclaré se comparer aux autres utilisateurs d’Instagram. 50 % aimeraient ressembler à d’autres gens. C’est d’autant plus pesant que 71 % des sondés affirment se connecter plusieurs fois par jour sur le réseau social.

«Nous voulons que les jeunes se sentent autorisés à utiliser Instagram d’une manière qui leur semble sûre et confortable », explique Philip Chua, responsable des politiques publiques d’Instagram Asie-Pacifique. Elle poursuit : « Nous avons créé ces ressources pour combattre toute pression que les gens peuvent ressentir pour présenter une image parfaite de leur vie en ligne et pour soutenir leur expression authentique sur Instagram. » Une autre batterie de résultats d’enquête sera publiée au début de l’année 2020. Si cette campagne permet des avancées, cela pourrait donner des idées à Instagram pour renouveler l’expérience sur d’autres continents.

Instagram
Par : Instagram Inc
4.6 / 5
109,7 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests