Suivez-nous

Smartphones

Le grand regret de Bill Gates

Bill Gates a reconnu des erreurs qui sont sonné le glas de Microsoft sur le marché qui promettait la plus forte expansion.

Il y a

le

© Microsoft

Bill Gates fait sans aucun doute partie des hommes qui ont marqué l’histoire du numérique. Véritable précurseur, il est désormais très (très) riche et joue au philanthrope. Mais cela ne veut pas pour autant dire qu’il n’a pas de regrets. Il s’était déjà longuement exprimé par le passé sur la funeste combinaison « ctrl + alt + suppr », qui est un véritable cauchemar selon lui. Dans une interview à Village Global, il a toutefois admis que sa plus grande erreur était toute autre, et liée au système des OS mobile. On vous explique.

Bill Gates et Microsoft battus par Android

Le co-fondateur de Microsoft a en effet reconnu que le fait d’avoir été battu par Android constituait sa « plus grande erreur ».

Dans le monde des logiciels, en particulier pour les plateformes, ce sont des marchés où le gagnant remporte tout (winner-takes-all). La plus grande erreur de ma vie est donc la mauvaise gestion dans laquelle je me suis engagé qui a empêché Microsoft de devenir ce qu’Android est. En d’autres termes, Android est la plate-forme téléphonique standard non-Apple. C’était une chose naturelle pour Microsoft de gagner. C’est vraiment le gagnant qui prend tout. Si vous avez deux fois moins d’applications ou 90% d’applications, vous êtes sur le point de finir. Il y a de la place pour exactement un système d’exploitation autre qu’Apple et quelle est sa valeur ? 400 milliards de dollars qui seraient transférés de l’entreprise G à l’entreprise M.

Pour rappel, Google a acheté Android en 2005 pour 50 millions de dollars. A l’époque, Eric Schmidt lui-même avait avoué qu’il s’agissait de battre Windows Mobile sur lequel se lançait Microsoft.

Cette confession de la part de Bill Gates est toutefois surprenante puisque les spécialistes attribuent plutôt cette erreur à Steve Ballmer, qui s’était moqué de l’iPhone, parce qu’il n’avait pas de clavier. Dans tous les cas, Microsoft a perdu beaucoup de temps ensuite à définir une stratégie efficace, jusqu’à se concentrer sur le Windows Phone. Sans pour autant connaître le succès…

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Arno

    25 juin 2019 at 11 h 04 min

    Perso je ne dit pas MERCI à Bill Gates , pour son manque de lucidité à la naissance du phénomène  » Smartphone » bien sur à cette époque , il était entouré de Steve Ballmer le gourou , ….qui était PDG de Windows , avec lui Andy Lees s’occupant entre autre de la branche « mobile », celui-ci fut remercié ..

    .bref une valse à trois temps , Bill Gates prenant de plus en plus de recul , Ballmer qui lui pensait à sa fondation et à son parachute doré ainsi qu’à son équipe de Foot US , il restait le dernier venu Satya Nadella qui bossé déjà en interne chez Windows.

    Gros boulot pour un seul homme , Windows c’est déjà les PC …On est en 2012.. le rouleau compresseur Google est dans la place .. c’est comme cela que feux windows mobile s’est éteint progressivement, alors lorsque je vois Bill Gates s’esclaffer à une émission TV sur : » mes erreurs ….) Perso je ne rigole pas …Le couple Nokia / Windows étaient tout bonnement « parfait »

    Un système léger , performant , qui avait toute la légitimité a exister et surtout perdurer , Google a raflé la mise avec Android , une usine à gaz méme si son noyau est à base d’Unix, mais combien d’appli vérolées ?

    Donc à cause de Bill Gates , Steve Ballmer & Satya Nadella j’ai du passer sur IOS ((

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests