Suivez-nous

Internet

Intelligence artificielle et éthique : Google a déjà évalué une centaine de projets, de produits et de deals

Google évalue ses projets pour s’assurer de respecter les principes qui encadrent son utilisation de l’intelligence artificielle.

Il y a

le

On dit souvent qu’une technologie n’est ni bonne, ni mauvaise, mais que tout dépend de l’usage qu’on en fait. Et c’est précisément le cas pour l’intelligence artificielle. Si celle-ci peut aider à éradiquer des maladies, elle peut également être utilisée pour manipuler des élections ou bien dans le domaine militaire.

Au mois de juin, Sundar Pichai, le patron de Google, avait partagé une série de principes que la firme appliquera lorsqu’elle utilise l’intelligence artificielle dans ses projets, produits ou lorsqu’elle propose ses technologies à d’autres organisations.

En substance, pour Google l’utilisation de l’IA doit être socialement bénéfique, éviter les partialités injustes, être construite et testée en toute sécurité, être responsable envers les personnes, inclure les principes de conception conformes au respect de la vie privée, maintenir des normes élevées d’excellence scientifique. Google s’est également engagé à ne pas rendre ses IA disponibles à ceux qui ne respectent pas ces principes.

Ainsi, par exemple, Google a corrigé les biais sexistes sur Google Translate. Et récemment, nous avons appris que la firme de Mountain View ne vendra pas sa technologie de reconnaissance faciale (qui aurait pu être utilisée par des gouvernements pour faire de la surveillance de masse).

Plus de 100 évaluations ont déjà été faites

Ce mois de décembre, Kent Walker, SVP of Global Affairs, partage quelques mises à jour concernant l’application de ces principes chez Google.

« Jusqu’à présent, nous avons effectué plus de 100 revues évaluant l’ampleur, la gravité et la probabilité des scénarios optimaux et défavorables pour chaque produit et accords », écrit-il.

En plus de sensibiliser ses employés, la firme a également mis en place une structure dont le rôle est d’évaluer les nouveaux projets, produits ou accords par rapport aux principes annoncés il y a quelques mois.

« Pour prendre des décisions réfléchies, il convient d’examiner avec soin et nuance la manière dont les principes d’intelligence artificielle (qui sont intentionnellement de haut niveau pour permettre une plus grande flexibilité à mesure que la technologie et les circonstances évoluent) doivent s’appliquer, comment faire des compromis lorsque les principes entrent en conflit et comment atténuer les risques pour une circonstance donnée », explique Kent Walker.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests