« iPad neck », des douleurs liées à l’utilisation des tablettes

Si vous avez des douleurs au cou et aux épaules, c’est peut-être parce que vous utilisez votre tablette avec une mauvaise posture.

Des douleurs persistantes sur le cou et sur les parties supérieures des épaules ? Vous avez peut-être « l’iPad neck ». Des chercheurs de l’université du Nevada ont récemment publié une étude sur ces douleurs causées par les tablettes. « Théoriquement, plus vous passez d’heures devant un iPad, plus vous aurez des douleurs au cou et à l’épaule », indique Szu-Ping Lee, l’un des auteurs de l’étude. Mais après avoir fait un sondage auprès de 412 personnes sur leur utilisation des tablettes tactiles et sur les douleurs ressenties, les chercheurs ont découvert que ces douleurs dépendent de la posture et du genre.

Les chaises sans support pour le dos, à éviter

D’après ceux-ci, le fait de s’assoir sur une chaise sans support pour le dos et d’utiliser une tablette, celui de s’assoir avec la tablette sur le genou ou bien d’utiliser la tablette en la plaçant horizontalement celle-ci sur une table de bureau, contribuent à accentuer ces douleurs.

La prévalence de « l’iPad neck » serait aussi plus élevée chez les jeunes. Et une femme serait 2,059 fois plus susceptibles que les hommes d’être touchées.

Selon les explications de l’université du Nevada, « La flexion du cou vers l’avant pendant de longues périodes peut exercer une pression sur la colonne vertébrale, causant des tensions et des douleurs musculaires au cou et aux épaules ».

Adopter les bonnes habitudes

Pour éviter l’iPad neck, il faut donc éviter ces flexions, en utilisant l’iPad ou les autres tablettes sur une chaise avec un support pour le dos. Lorsque l’appareil est sur une table, il faut qu’il soit debout mais pas dos contre la table (pour que vous n’ayez pas à vous pencher pour voir l’écran). Les chercheurs recommandent également des exercices pour renforcer les muscles du cou et des épaules.

« L’utilisation de ces appareils électroniques devient une partie de nos vies modernes », a déclaré Lee. « Afin de réduire le risque de développer des problèmes de cou et d’épaule à long terme, nous devons réfléchir à la façon dont les technologies comme la tablette tactile affectent l’ergonomie humaine et la posture ». Par exemple, le chercheur de l’université du Nevada pense que lorsqu’on conçoit des bâtiments, on devrait éviter les bancs et les chaises sans support pour le dos car cela invite les gens à se pencher pour utiliser les tablettes.

(Source)


2 commentaires

  1. Veuillez bien croire que les tablettes ont été inventées pas de vrais utilisateurs techniciens et informaticiens comme moi, qui en ont rêvés si fort que leurs draps s’en souviennent…

    Suffisamment légères et tactiles pour un usage au LIT (ou dans un lit) !

    Eh, oui, messieurs, mesdames, en aucun cas c’est fait pour se tordre sur une chaise avec ou sans dossier.
    D’ailleurs, leur vente diminue et ce n’est pas par hasard :
    un objet mal identifiè dans son usage, comme prendre un chausse-pied pour se gratter le dos.

  2. « L’utilisation de ces appareils électroniques devient une partie de nos vies modernes », a déclaré Lee. « Afin de réduire le risque de développer des problèmes de cou et d’épaule à long terme, nous devons réfléchir à la façon dont les technologies comme la tablette tactile affectent l’ergonomie humaine et la posture »

    On peu aussi prévenir les contorsions en prévoyant l’installation des tablettes à la bonne hauteur sur les murs et portes ainsi que sur les têtes de lit, etc…

    Ce qui peut sembler évident dans une projection futuriste typique semble échapper aux concepteurs et aux designeurs de tout poils :

    « Par exemple, le chercheur de l’université du Nevada pense que lorsqu’on conçoit des bâtiments, on devrait éviter les bancs et les chaises sans support pour le dos car cela invite les gens à se pencher pour utiliser les tablettes. »

    Enfin, le problème n’est pas la chaise ou le banc, c’est l’usage !

    Ces appareils légers et tactiles sont conçus pour un usage décontracté à l’opposé du concept et de l’espace ordi/bureau.

    En fait, c’est pour une position du corps allongé qu’ils ont été créés.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies