Jack Dorsey demande de l’aide pour rendre Twitter « plus sain »

Après Facebook, place à Twitter ? Le réseau social lancé par Jack Dorsey s’inquiète de son impact social et politique dans le monde. Un grand débat vient donc d’être lancé, Twitter veut que vous lui disiez s’il est toxique ou non…

Twitter propose la fonction Moments à tous les utilisateurs

C’est une sorte de gigantesque appel à l’aide que vient de lancer Twitter à travers un communiqué. L’objectif ? Mesurer à quel point la plateforme est saine ou toxique pour les utilisateurs. L’entreprise explique ainsi que cet impact sera « construit et mesuré selon comment nous favorisons un débat sain, équilibré, des conversations et des réflexions. A l’inverse, le spam, la mensonge et la manipulation nuiront à cette évaluation ».

Demander de l’aide à des experts

Cela vous paraît quelque peu exagéré ? Pas vraiment en fait. La plateforme souffre du même genre de maux que Facebook. Harcèlement en ligne, extrême droite, bots venus tout droit de Russie… Même si l’anonymat est le plus souvent de mise sur Twitter, des communautés similaires y occupent l’espace. Difficile de ne pas voir le parallèle avec Facebook. Le réseau social de Mark Zuckerberg, toujours sous le choc de son usage par le Kremlin pendant la campagne présidentielle américaine et de son influence sur l’élection, cherche actuellement une nouvelle voie.

Le cofondateur de Twitter a indiqué : « Nous avons vu de l’abus, du harcèlement, des armées de « trolls », de la manipulation par des « bots » et par de la coordination humaine, des campagnes de désinformation », ajoutant : « Nous ne sommes pas fiers de (la manière) dont les gens ont profité de notre service ou de notre incapacité à y remédier assez rapidement ».

Un élément majeur diffère toutefois. Comme l’a montré un très long article récent de Wired, Facebook cherche à faire sa révolution dans son coin, sans une vraie transparence. A l’inverse, Twitter reconnaît ne pas avoir toutes les solutions. « Nous n’avons pas toutes les réponses et nous ne pouvons pas le faire seuls. Mais, nous savons que le résultat sera meilleur si nous nous appuyons sur des experts autour du monde pour nous conseiller et nous appuyer ».

Clairement, Twitter admet sa défaite aujourd’hui, mais la guerre n’est pas terminée. Sauver le réseau social demandera du temps. Si vous pensez que vous pouvez aider, les candidatures seront acceptées jusqu’au 13 avril prochain. Des bourses seront attribuées à différents projets et ceux-ci devraient être annoncés dès le mois de juin. Clairement, le petit oiseau bleu ne veut plus perdre de temps. Reste à savoir si cette politique sera suffisante.

Source


Un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies