Suivez-nous

Vidéo

J’ai testé le foot en 3D au cinéma

Il y a

  

le

 

Par

A l’occasion de la Coupe du monde, Sony organise une opération de retransmission en direct d’une sélection de matchs en 3D dans les cinémas de plusieurs villes de France afin de faire connaître sa technologie au grand public.

J’étais invité à une séance mardi soir pour voir la demi-finale Pays-Bas Uruguay au Pathé de Lyon Vaise. N’ayant jamais connu cette expérience auparavant, à part quelques courtes démos sur des salons et le long-métrage Avatar, j’étais curieux de voir à quoi peut ressembler une compétition sportive en direct en 3D.

Un metteur en scène pour le foot ?

Il y a en effet une différence de taille entre réaliser un film de cinéma et filmer un match de foot en 3D : vous l’avez peut-être remarqué avec Avatar, il y a une écriture spécifique 3D. Les prises de vues ne sont pas les mêmes que pour un film en 2D, la photographie non plus, ce qui influe de fait sur le scénario : même si elles sont présentes, les scènes d’action ou de mouvement sont moins fréquentes et donnent rapidement le tournis en raison de l’impression de flou qu’elles peuvent suggérer (latence, traînée…). D’ailleurs, vu ses lenteurs et son côté esthétique et contemplatif, j’imagine qu’Avatar en 2D doit perdre beaucoup de son intérêt, voire s’avérer même assez soporifique.

Bref, ce qui est possible avec le cinéma ne l’est pas avec le sport :  le sport c’est la vitesse, et la vitesse est l’ennemi de la 3D, dans l’état actuel de la technologie. Et vous ne pouvez pas demander à Forlan de ralentir ou à Sneijder de frapper face caméra pour un meilleur rendu. Pas de metteur en scène pour le foot (même si les joueurs sont parfois de très bons comédiens).

Mais venons-en à mon impression. Les minutes avant le match, quand le cinéma est relié au faisceau satellite, sont assez fascinantes. Le son aidant, vous êtes vraiment plongé en immersion dans l’ambiance du stade, impression renforcée par le fait que les commentateurs n’ont pas encore pris l’antenne. Comme il y a peu de mouvement dans le stade, l’image est très nette et la sensation saisissante : vous êtes avec le public, dans le public, au point qu’il ne manquerait plus que l’odeur de la pelouse humide (des diffuseurs seraient une bonne idée) pour vous y croire. Les gros plans sur les joueurs pendant l’échauffement et les hymnes sont aussi très impressionnants.

En revanche, quand le match démarre, mes craintes se sont avérées fondées : ça va trop vite, l’image est floue, parfois très floue, et l’ensemble file un peu le tournis. A tel point que je me suis surpris à regarder le chrono après 45 secondes d’action et espérer que ça finisse vite, pensant que je ne tiendrais pas plus de quelques minutes. Mais j’ai bien fait d’insister : après un laps de temps la magie de la 3D opère, vous vous accoutumez, la nausée disparaît et là vous êtes vraiment dans le match, notamment sur les plans rapprochés au ras de la pelouse. Le relief et la profondeur de champ apportent une sensation unique très proche de celle que l’on ressent exclusivement dans les tribunes d’un stade : les mouvements des joueurs et surtout du ballon (les enroulés de Forlan notamment) prennent toute leur dimension. Il se passe un truc assez indescriptible qui confine au toucher, vous avez envie de frapper dans ce foutu ballon, de courir et de tacler !

Une expérience intéressante[1] donc mais à mon avis pas encore au niveau que l’on est en droit d’attendre de cette technologie. Entre un match en HD sur un très bon téléviseur et un match en 3D, j’hésiterai encore un peu : les avantages de la 3D ne compenseront pas pour certains ses inconvénients (flou, traînée…). En revanche quand l’image 3D sera aussi proche de la perfection que celle que peut fournir une bonne HD,  il n’y aura plus… photo.

[1] expérience un peu gâchée par quelques éléments extérieurs et techniques : une clim trop froide qui faisait régner dans la salle une température équivalente à celle de Johannesburg sauf que nous étions en t-shirt, et surtout un faisceau satellite capricieux qui perd le son en deuxième mi-temps et l’image 15 minutes avant la fin du match (nous avons vu le dernier but de l’Uruguay en rentrant à la maison). Heureusement Pathé a remboursé ceux qui avaient acheté leurs places. Côté fréquentation c’est un fiasco, en tout cas pour la séance à laquelle j’ai assisté : nous étions moins de vingt dans la salle. Normal, à 15 euros la place, Sony espérait quoi ? Je pense qu’il faudrait revoir cette politique : faire de ces retransmissions des moments festifs, avec des places à 5 euros incluant une boisson, et une animation un peu sympa avant le match et à la mi-temps… C’est du foot, pas du cinéma.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

22 Commentaires

22 Commentaires

  1. Observateur

    7 juillet 2010 at 1 h 07 min

    J’ai beau être un technophile averti je reste septique pour la 3D avec lunette. J’ai vu avatar et j’ai été déçu la 3D actuel est effectivement un plus pour immersion mais un retour en arrière pour ce qui est de la qualité de définition des images.

  2. AlbertinG

    7 juillet 2010 at 1 h 14 min

    Ce qui m’a le plus plu dans ce commentaire c’est quand tu décris le tout début de match , quand tu te sens quasi dans le stade etc .
    Ça avait l’air d’être une chouette expérience du Moins , à tenter 🙂

  3. Eric Boi.

    7 juillet 2010 at 1 h 43 min

    Quand j’ai eu connaissance du prix des places, je me demandais qui allait mettre 15 € … tu as répondu. Sony espérait peut-être un France – Pays-Bas 😉 . Je ne suis qu’à moitié surpris quant à la qualité du satellite. Depuis l’arrivée de la HD sur CanalSat, la qualité se détériore de mois en mois, la bande passante ne suit plus, les images sont de plus en plus compressées à chaque rajout d’une nouvelle chaine HD. Connais-tu le diffuseur pour cette séance ? CanalSat sur Astra ?
    Très intéressant ton retour ! Curieusement lors des démos en magasin, il n’y a jamais de séquence de match de foot, un paradoxe, quand on veut vendre des TV 3D pour la coupe du monde !
    Dans un match filmé en 2D, la majorité des plans sont en vue aérienne large, je doute de l’effet 3D. Pour cette retransmission, y avait-il une réalisation privilégiant les plans serrés et au raz de la pelouse ?

  4. glol

    7 juillet 2010 at 1 h 58 min

    C’est l’avenir la 3d, les gens ne pourrons plus filmer les filmer dans les cinéma pour les diffuser sur internet.

  5. coreight

    7 juillet 2010 at 8 h 58 min

    Déjà du mal à regarder un match en entier sans me sauver à la mi-temps pour taper dans un ballon, la TV 3D sera la fin du foot à la télé pour moi 🙂

  6. Eric

    7 juillet 2010 at 9 h 37 min

    @Eric Boi. : difficile de l’affirmer de façon formelle mais oui il nous a semblé qu’il y avait davantage de plans rapprochés et de plans au ras de la pelouse de la ligne de touche et moins de panoramiques larges montrant tout le terrain (mais il y en avait quand même, heureusement)

  7. footzine

    7 juillet 2010 at 9 h 39 min

    De la 3D pour des certains évènements sportifs, pourquoi pas.

    Mais
    – 15€ pour 1h30 de spectacle, c’est évidemment bien trop cher,
    – et pour un match de football, beaucoup préfèreront l’ambiance « bistro » à une salle climatisée et je les comprend 🙂

  8. Qwazerty

    7 juillet 2010 at 9 h 46 min

    Avatar, on a pas du voir le même, parce que moi, la dernière heure, j’ai vu une grosse bataille, et j’ai pas trouvé ça contemplatif du tout.

  9. Eric

    7 juillet 2010 at 9 h 51 min

    @Qwazerty : honnêtement je me suis emmerdé pendant Avatar, ja’i trouvé ça d’une lenteur et d’une longueur épouvantable, et mon fils de 13 ans s’est… endormi. Quant au scénario, vu et revu 1000 fois. Y avait vraiment que la 3D pour sauver ce film.

  10. clem

    7 juillet 2010 at 10 h 00 min

    J’ai une amie qui a vu Avatar en 2D, puis en 3D ; elle a été extrêmement déçue par la 3D. Elle avait très accroché à la première vision en 2D. Mais lors du passage à la 3D tous les contrastes et la saturation avaient changé et une impression générale de flou a pris le dessus. Du coup, bizarrement, elle est moins rentrée dans le film.
    Perso, j’ai eu l’impression que la 3D n’était pas indispensable ; mais c’est quand même ce qui m’a donné envie d’être le héros ou plutôt de jouer à un jeux vidéo en 3D. L’envie de prendre les commandes est très forte. Dans le genre, j’ai hâte d’essayer un jeux ps3 en 3D avec le psmove…

  11. mhd

    7 juillet 2010 at 10 h 01 min

    15 euros ? La bonne blague !

    NB : sympa la nouvelle maquette du site ! Seul bémol, je ne suis pas fan des notes de bas de pages au même niveau que le reste du texte (et pas en exposant par exemple), je trouve que ça casse un peu la lecture…

  12. Bacteries

    7 juillet 2010 at 10 h 04 min

    Avatar oui c’est pocahontas en bleu…

    Et un truc qui me chagrine c’est qu’il n’y aucune petite étoile ou avertissement pour dire que la 3D n’est pas visible par tout le monde. J’ai bien envoyé un mail à Gaumont resté sans réponse, car avoir payé pour voir Avatar en 3D et l’avoir vu en 2D bof bof :-/
    Du coup je ne suis pas allé voir des films comme Alice car il ne passait qu’en 3D dans ma ville.

    5% des gens sont concernés (ne pas la voir du tout) et plus qui ne la voit que partiellement. Ca vient de problème oculaire. Par contre j’aimerais bien tester les films diffusé avec un doublement d’image par seconde (je crois) qui est parrait-il vraiment impressionant (et visible de tous).

  13. analyse_web

    7 juillet 2010 at 10 h 13 min

    Tu aurais du aller à Brignais, au Mga CGR… Ca fait longtemps qu’ils font de la 3D. J’ai y déjà vu du tennis et du rugby là-bas. Aucun problème…
    Bon, après, c’était du foot aussi…. Ah ah ah ah

  14. RamboXP

    7 juillet 2010 at 10 h 23 min

    J’avais été voir le match de rugby en 3D/Relief France-Angleterre à l’époque, et c’était vraiment très bien.
    De belles sensations de profondeurs. Ça doit surement changer un peu du football qui est un sport un peu plus mobile, donc l’action change souvent rapidement de place.
    Je ne sais pas si c’était le cas pour ce match mais pour la rugby nous avions droit à des commentaires différents de ceux diffusés sur France 2 et les angles de vue des caméras étaient différentes (normal faut bien réussir à bien montrer la profondeur). Etait-ce aussi différent ?
    Il y avait une très bonne ambiance, des « klaxons » dans la salle (comme au stade en fait) et pas mal de monde en bleu.

  15. Matt

    7 juillet 2010 at 10 h 25 min

    Ah trop drôle, j’étais aussi au cinema pathé pour suivre le match en 3D ! Ton article explique bien les sensations vécus. On a vraiment l’impression d’être dans les tribunes et sur certains plans on se croirait même sur le terrain a côté des joueurs. Mais la technologie ne me semble pas encore au point, c’est beaucoup trop flou lorsque les joueurs sont en mouvement rapide…

    Ps : Merci au Pathé de nous avoir remboursé la place et offert une invitation pour cause de problème technique en fin de match. 😉

  16. Fred

    7 juillet 2010 at 10 h 26 min

    Ca me rappelle vachement le debut de « Qui veut la peau de Roger Rabbit » avec les dessins en 3d et tout, vous vous souvenez?

    c’était vraiment génial. Ca me rappelle aussi des soirées avec des copains ou on était mort de rire pour des blagues très marrantes.

  17. simon

    7 juillet 2010 at 10 h 42 min

    *juste une question technique.
    Les lunettes sont passives ou actives ?
    Parce que le système actif a selon moi un meilleur rendu.

  18. Eric

    7 juillet 2010 at 11 h 32 min

    @RamboXP : oui ce n’était pas les commentateurs de TF1, je n’ai pas réussi à les identifier d’ailleurs, les plans étaient différents aussi, cf mon commentaire précédent

  19. Shefla

    7 juillet 2010 at 13 h 16 min

    Plutôt que de communiquer sur la 3D, Sony aurait du mettre en avant le fait que ce n’était pas Christian Jean Pierre qui commentait le match… Je suis sûr que l’affluence aurait été plus importante ! Plus sérieusement, je ne me vois pas mettre 15 euros pour voir un match au cinéma…

  20. marc

    7 juillet 2010 at 13 h 53 min

    le cinéma en 3D : ou comment éviter que des petits malins fassent des screeners…

  21. stephane

    7 juillet 2010 at 16 h 54 min

    C’était des lunettes passives ou actives ? Pour ma part pour le moment au cinéma je n’ai essayé que des passives. J’ai un peu espoir que des lunettes actives sur une tv améliore la qualité de la 3D avec la vitesse.

  22. ACtusemaine

    9 juillet 2010 at 15 h 24 min

    SUper cette technologie, décidément, ça avance vraiment de plus en plus vite ! Mais il y a largement moyen (même si l’impression générale reste moyenne pour le moment) d’argumenter en faveur de cette technologie : qui offre à la fois une ambiance plus réelle et un rendu encore plus fort !

    N’hésites pas à nous suivre sur Twitter également, je te follow déjà ! 🙂
    Et continues, toutes ces infos, sont réellement intéressantes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests