Quand Fortnite devient un motif de divorce…

Il y avait déjà une kyrielle de raisons de divorcer de son conjoint ou de sa conjointe, mais on était loin d’imaginer que le jeu vidéo Fortnite d’Epic Games précipiterait des centaines de mariage vers le divorce. C’est pourtant ce qui est en train de se passer, dans plusieurs pays, dont le Royaume-Uni où plus de 200 divorces ont déjà été prononcés !

Fortnite jeu

Avoir un époux ou une épouse qui passe tout son temps libre sur un jeu vidéo, cela peut parfois avoir des conséquences désastreuses sur un mariage et certains ou certaines l’ont appris à leur dépens en éprouvant une trop grande passion pour le jeu d’Epic Games, plutôt que pour leur lit conjugal.

Des centaines de divorces avec pour principale raison, le jeu Fortnite

On savait déjà que Fortnite était accusé des mauvais résultats scolaires de nombreux enfants ou étudiants, mais la passion qui fédère autour de ce jeu de Battle Royal a également un autre travers, celui d’être la goutte d’eau qui fait déborder le vase dans de nombreux couples.

Le site Internet Divorce Online a mis en évidence que parmi les causes avancées pour demander le divorce devant le juge, une raison était en train de monter dans les causes de séparation, à savoir : trop de Fortnite. Ici le vieil adage ne fonctionne pas et «  Trop de Fortnite, ne tue pas le Fortnite ! « , en revanche il tue certains couples. Comme on peut le voir au Royaume-Uni, le jeu représente quand même 5% des 4665 demandes de divorce traitées depuis le début de l’année 2018, ce qui est tout, sauf négligeable…

> Lire aussi :  La croissance de Fortnite ralentit, mais le jeu gagne encore beaucoup d'argent

On peut imaginer, que la même proportion touche d’autres pays, puisque la communauté des joueurs culmine déjà à 40 millions d’utilisateurs quotidien, en l’espace de seulement quelques mois. De plus, le problème doit également toucher des couples non mariés, il est donc assez facile d’imaginer que des dizaines de milliers de personnes sont concernées.

On comprend un peu mieux pourquoi l’OMS a reconnu l’addiction aux jeux vidéo comme une maladie mentale, car dans certains cas le virtuel ou le numérique prennent le pas sur la réalité avec de nombreuses conséquences néfastes pour la personne, ses finances, son cercle familial, etc.

Si vous êtes un fan inconditionnel du jeu sur PC ou sur mobile, vous avez désormais une raison de plus de lâcher un peu du leste car qui sait, votre couple est peut-être déjà en danger…

Source

 


10 commentaires

  1. En tout cas merci pour l’article et que pour une fois on formule bien les choses concernant ce souci sociétal, même si je trouve dommageable que votre site encourage beaucoup ce lien au virtule, quand on voit la foultitude de tests ou articles sur les smartphone (j’ai presque l’impression qu’il en sort des nouveaux tous les jours, ca me fait vraiment peur pour l’intellectualité mais aussi les ressources dans lequels l’homme puise sans cesse pour son plaisir personnel, et la pollution occasionnée par ce type d’objets…..Donc je ne cautionne pas du tout cette surenchère, cet excès, on ne pourra pas le faire indéfiniment, sous peine de détruire notre monde au nom de quelques produits technologiques, dans le seul but de virtualiser le monde entier mais surtout de faire de l’argent.

  2. J’approuve totalement, comment peut-on espérer passer tout son temps sur un jeu video, et penser que son couple va aller bien? c’est pareil avec le virtuel, les réseaux sociaux, et ce monde qui est de plus en plus happée par le virtuel. les liens réels sont de plus en plus mis à mal, et personnellement je ne trouve pas du tout épanouissant d’être en couple avec un gamer pur et dur, pour moi c’est un peu la garantie d’avoir peu d’échanges réellement riches intellectuellement. Je n’ai pas envie d’un mec qui me parlerais sans cesse du jeu,e t qui n’aurait aucun horizon intellectuel. je joue moi-même à guild wars 2 mais je limite mon temps dessus, 1 à 2h ce qui me fait parfois déjà trop et à coté j’ai un large horizon artistique, et intellectuel. J’écris, je dessine, j’écoute de la musique classique, et je joue surtout pour le plaisir, pas pour investir des tonnes d’énergies et de cerveau pour comprendre le jeu en profondeur (mais je sais très bien y jouer car très adaptable et je comprends vite), mais voila je limite mon temps de cerveau concernant les jeux videos, (je ne joue qu’à celui-là en plus) car je sais que cela peut vite ramollir les fonctions intellectuelles. Les gens ont toujours le temps pour jouer mais jamais pour un réel effort intellectuel. moi je prends plus de plaisir à lire de la poésie ou écouter de la musique classique ou faire de la relaxation qu’à etre sur un jeu. Le jeu cest juste du plaisir superficiel, et le reste, artistique, créativité, intellectualité, c’est le plaisir de l’âme, qui est durable, et authentique.Mais notre société complètemetn virtualisé a normalisé tout ce qui est virtuel et technologique,e t anormalisé le lien avec l’âme , le naturel, l’authentique. La preuve, les smartphone, ou les jeux comme pokemon go, ou comment aller ds la nature avec le nez constamment dans son écran, à la poursuite de créatures enfantines qui n’existent pas….et on nous fait croire que ce jeu est une bénédiction car il fait sortir les gens, qui ne lèvent en fait que très peu la tête pour découvrir le monde autour d’eux, et si l’on ab esoin d’un jeu virtuel pour sortir dans le réel, il y a uns ouci. on peut sortir même sans jeu….Alors oui que des divorces aient lieu à cause d’un jeu video, et bien oui je le comprensd et l’encourage, il n’y a pas de raison qeu l’autre nous impose ce mode de vie et qu’on devrait rester à subir.

  3. J’approuve totalement, comment peut-on espérer passer tout son temps sur un jeu video, et penser que son couple va aller bien? c’est pareil avec le virtuel, les réseaux sociaux, et ce monde qui est de plus en plus happée par le virtuel. les liens réels sont de plus en plus mis à mal, et personnellement je ne trouve pas du tout épanouissant d’être en couple avec un gamer pur et dur, pour moi c’est un peu la garantie d’avoir peu d’échanges réellement riches intellectuellement. Je n’ai pas envie d’un mec qui me parlerais sans cesse du jeu,e t qui n’aurait aucun horizon intellectuel. je joue moi-même à guild wars 2 mais je limite mon temps dessus, 1 à 2h ce qui me fait parfois déjà trop et à coté j’ai un large horizon artistique, et intellectuel. J’écris, je dessine, j’écoute de la musique classique, et je joue surtout pour le plaisir, pas pour investir des tonnes d’énergies et de cerveau pour comprendre le jeu en profondeur (mais je sais très bien y jouer car très adaptable et je comprends vite), mais voila je limite mon temps de cerveau concernant les jeux videos, (je ne joue qu’à celui-là en plus) car je sais que cela peut vite ramollir les fonctions intellectuelles.

    • Les gens ont toujours le temps pour jouer mais jamais pour un réel effort intellectuel. moi je prends plus de plaisir à lire de la poésie ou écouter de la musique classique ou faire de la relaxation qu’à etre sur un jeu. Le jeu cest juste du plaisir superficiel, et le reste, artistique, créativité, intellectualité, c’est le plaisir de l’âme, qui est durable, et authentique.Mais notre société complètemetn virtualisé a normalisé tout ce qui est virtuel et technologique,e t anormalisé le lien avec l’âme , le naturel, l’authentique. La preuve, les smartphone, ou les jeux comme pokemon go, ou comment aller ds la nature avec le nez constamment dans son écran, à la poursuite de créatures enfantines qui n’existent pas….et on nous fait croire que ce jeu est une bénédiction car il fait sortir les gens, qui ne lèvent en fait que très peu la tête pour découvrir le monde autour d’eux, et si l’on ab esoin d’un jeu virtuel pour sortir dans le réel, il y a uns ouci. on peut sortir même sans jeu

  4. C’est ridicule.
    Fortnite, ou les jeux vidéo n’y sont pour rien.
    Si une personne passe tout son temps sur un jeu vidéo, ce n’est surement pas la faute du jeu, mais de la personne concernée.

    Quoiqu’il en soit il est fort probable que si cela engendre une rupture dans le couple, c’est que quelque chose ne fonctionnait pas dès le départ et que tôt ou tard le divorce serait arrivé.

    Fortinite a peu être au contraire sauvé des centaines de vie couple, accélrant un procéssus qui aurait été probablement inéluctable et bien plus dommage avec la durée

  5. Ce jeu est totalement incompatible avec une vie de couple. Le problème de Fortnite, c’est que pour être bon, il faut jouer beaucoup et quand on y joue, on doit être concentré, généralement avec un casque sur la tête. Donc, à moins d’avoir une plage horaire bien définie durant laquelle votre femme accepte que vous vous isoliez, vous allez avoir des problèmes. Vous pouvez discuter avec votre femme en jouant à n’importe quel autre jeu video, mais pas en jouant à Fortnite. Pendant une partie de Fortnite, vous allez être concentré sur le jeu, sur le son, sur le combat en cours et vous direz à votre femme « Attends, je suis en combat », « attends, je suis en top 5 », etc… Souvent, vous allez perdre et vous enerver. Finalement, elle aura l’impression de parler dans le vide. Et elle finira par en avoir marre. C’est pire, si vous jouer avec des amis avec qui vous parlez, car vous serez pris dans une autre conversation. C’est du vécu pour moi et j’ai donc décidé d’arrêter Fortnite pour sauver mon couple et ma famille.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.