Suivez-nous

Tech

Pour les JO de Tokyo 2020, les métaux des smartphones seront recyclés en médailles

Une collecte populaire de 6 millions de vieux smartphones au Japon a permis de confectionner la totalité des médailles d’or, d’argent et de bronze des prochains Jeux Olympiques de Tokyo 2020. 80 000 tonnes d’équipements électroniques auront permis d’extraire un poids extraordinaire de métaux précieux.

Il y a

  

le

 
Medaille JO 2020
© Comité des Jeux olympiques de Tokyo 2020

Du 24 juillet au 9 août 2020, il faudra être attentif sur les remises des prix des différentes disciplines des Jeux olympiques de Tokyo. Après les JO d’hiver de Pyeongchang et une innovation high-tech particulière, le prochain événement nippon fera parler de lui sur le chapitre de l’écologie. Dans un an exactement, le rendez-vous sportif mondialement suivi félicitera les différents vainqueurs par des médailles à la conception spécifique.

En apparence, le dessin agrémenté de l’emblème des cinq anneaux, du nom des Jeux olympiques et de la déesse de la victoire grecque Niké n’a rien de surprenant. Mais que ce soit l’or, l’argent et le bronze utilisés, il faudra remercier une collecte de 6 millions de smartphone effectuée dans l’archipel japonais.

Au Japon, l’urgence nationale face à l’accumulation de déchets électroniques

L’histoire commence en avril 2017. Pendant deux ans et jusqu’au début de l’année 2019, le comité olympique des JO 2020 expliquait avoir mis en place une grande campagne nationale de collecte de vieux appareils électroniques.

Cet évènement –à la couverture médiatique mondiale– fut l’occasion de faire part de l’importance grandissante de la masse de déchets électronique s’accumulant au Japon, où 650 000 tonnes s’additionnent en plus chaque année. Une masse comportant notamment des métaux précieux, auxquels le pays pourrait à l’heure actuelle posséder entre 16 et 22% des réserves mondiales issues de l’utilisation dans la production d’appareils électroniques.

Révélatrice, la campagne a également connu un grand succès, via ses multiples points de collecte installés. En tout, plus de 6 millions de smartphones y ont été déposés, soit une masse de 80 000 tonnes de déchets électroniques. Mais les chiffres les plus intéressants concernent les extraits de 35 kg d’or, 3500 kg d’argent et 2200 kg de bronze que le comité a pu collecter.

Et si l’intention avait été avant tout de souligner l’urgence d’un meilleur traitement des déchets pour le pays, l’organisation des Jeux olympiques continuera de médiatiser la collecte en recyclant l’intégralité des métaux pour ses prochaines médailles.

Des métaux précieux recyclés pour la conception des médailles olympiques

L’objectif est donc désormais atteint, à un an de l’ouverture des Jeux olympiques. L’intégralité des médailles distribuées sera confectionnée avec les métaux précieux ainsi récupérés.

Selon le comité, la médaille d’or demandera 6 grammes d’or plaqué, quand les médailles d’argent seront en argent pur sur l’ensemble des 85 mm de diamètre de l’objet circulaire. Pour la récompense de la troisième marche du podium, l’alliage de laiton rouge sera constitué à 95% de cuivre et 5% de zinc. En tout, 2 500 médailles seront issues de cette économie circulaire.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests