Suivez-nous

Tech

Killed by Google : petit tour des services Google qui ont disparu…

Google propose un site web baptisé « Killed by Google » qui montre tous les services, équipements et logiciels fermés par l’entreprise.

Il y a

le

logo de Google au Mobile World Congress

Google et ses échecs

Quand on parle de Google en ce moment, c’est surtout pour ses promesses comme celle de Stadia, la nouvelle plateforme de gaming dans le cloud ou encore pour le lancement de la Market Place en France. Cependant, cette actualité florissante ne doit pas faire oublier que la marque de Mountain View se décline simplement au futur. Killed By Google en constitue à ce niveau un utile rappel.

Ce site, c’est une sorte de cimetière virtuel. Celui des logiciels, des services, des équipements auxquels Google a mis fin ou pour certains s’apprête à le faire. Dans quelques jours, ce sera ainsi le cas de Google + et Inbox. D’ici plusieurs mois, il s’agira de Fabric ou encore Fusion Tables. Le réducteur d’Url de Google, Google Allo ou encore Chromecast Audio ont suivi le même chemin depuis le début de l’année. La liste est longue. Très longue même. On parle en effet de 149 créations de Google qui ont été supprimées et possèdent leur pierre tombale numérique sur ce site.

Killed by Google, la rançon du succès ?

Certes le chiffre peut sembler très important. Dans beaucoup d’entreprises, l’échec d’un produit aussi massif que Google+ représenterait la fin de l’aventure. Sans même parler des 148 autres.

Toutefois, dans le cas du géant américain, Killed by Google représente aussi une certaine capacité à évoluer, à se recréer, à renaître de ses cendres, tel un phœnix. Quand Google Reader a fermé ses portes, beaucoup se sont horrifiés. Qui le regrette encore ? On peut même dire que pour Google+, le service n’a pas encore disparu qu’il est déjà oublié.

Au total, ces 11 applications, 12 équipements et 129 services, représentent surtout la capacité de Google à prendre des risques, à assumer ses échecs et à rebondir. Quelle entreprise n’en rêve pas ?

Source

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Nicolas BUDAN

    27 mars 2019 at 12 h 55 min

    Il est où l’article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests